Paris des Années Folles

Jeu de rôle à Paris dans les années 20
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Retour d'une escapade nocturne

Aller en bas 
AuteurMessage
Cyprien

avatar

Nombre de messages : 157
Métier : Officiellement travaille dans une banque, officieusement cambrioleur.
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Retour d'une escapade nocturne   Sam 12 Avr - 15:15

Une erreur, une seule erreur pouvait lui être fatale...Chaque pas est calculé, mesuré, cotoyant avec agilité et délicatesse les tuiles des toits parisiens Cyprien rentre chez lui après une fort bonne affaire.

Depuis des semaines il préparait son cambriolage avec une précision et une minutie qui frôlait la maniaquerie... L'adrénaline avait encore une fois eut raison de lui et il ne pouvait se résoudre à abandonner ses activités malhonnêtes.
Cyprien arriva sur un toit plus plat que les autres, se dirigea vers la cheminé qui se dressait fièrement au dessus des tuiles, il en sortit une malette.

Il l'ouvrit, prit sont costume blanc soigneusement plié et l'enfila retirant dans un même temps son costume noir en tissu souple qui lui permettait une amplitude de mouvement nécessaire à ses petites acrobaties. Il prit soin de le ranger dans la malette, ainsi que son butin. Des bijoux d'un célèbre joaillier et un petit carnet sur lequel il avait prit note de quelques adresses et codes de coffres forts.

Cyprien s'avança jusqu'au bord de l'hotel particulier, mit le pied sur une corniche et se laissa glisser, il descendit le long de la façade avec précautions et lorsqu'il fût à une distance raisonnable du sol il sauta sur les pavés en prenant soin de ne pas se tordre le pied.
Enfin ça c'est ce qu'il aurait du se passer... En effet dans la pénombre, le jeune homme pourtant si minutieux habituellement, n'avait pas vu un couvercle de poubelle en ferraille qui trainait négligemment, ses pieds heurtèrent le couvercle en question dans un bruit métallique, il perdit l'équilibre et se rattrapa de justesse au coin du mur de l'hotel particulier.

Il souffla pour reprendre ses esprits, il s'engagea d'un pas rapide dans la rue, regardant derrière lui pour s'assurer qu'il n'avait alerté personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zélie

avatar

Nombre de messages : 834
Métier : Comédienne
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Retour d'une escapade nocturne   Lun 21 Avr - 22:10

Rentrée tard d'une audition ratée où elle avait du patienter deux bonnes heures pour montrer son talent à un metteur en scène atardé soufflant des relants d'alcool et d'herbes douteuses.
Dès qu'elle l'avait vu elle avait renoncée à être douée, elle se gacherait le rôle d'essais avec grandeur.

Elle s'était alors lancée dans une interprétation comique du plagiat d'Amphitryon que lui proposait l'auteur et avait finit par faire rire toute la salle et les coulisses aux éclats en repartant le regard haut sous les huées tonitruantes du metteur en scène bafoué.

Finalement elle déambulait dans la rue, pas très rassurée, dans l'idée de rentrer chez elle pour se mettre au chaud dans son lit. Décidément Paris ne la gatait pas en ce moment...

*la galère!!me faut vite un travail...j'ai besoin d'argent....*

Soudain elle entendit un bruit de férail et sursauta comme une gamine.
Elle hésitat longuement à aller voir, et finit par avancer dans la rue pour voir ce qui s'était passé, quelqu'un avait peut être eu un accident...
Du moins elle l'espérait, elle n'aurait pas aimé se retrouver devant un voleur ou un personnage louche et encore plus dangereux!

Avançant prudemment, elle resta à l'angle de la rue quelques minutes, tremblant légèrement.
Elle fit alors un pas rapide vers la rue et tomba nez à nez avec un homme dont elle ne s'attendait pas à voir débarquer de façon si impromptue.

"Ah!"

Elle sursauta et recula, un main sur le coeur en détaillant le garçon de la tête aux pieds.

"...Je...je...navrée!...je ne croyais pas qu'il y aurait quelqu'un..."

_________________

«Lors même qu'on n'est pas le chêne ou le tilleul, ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul ...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lottiegn.skyblog.com
Cyprien

avatar

Nombre de messages : 157
Métier : Officiellement travaille dans une banque, officieusement cambrioleur.
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: Retour d'une escapade nocturne   Mar 22 Avr - 15:36

A peine Cyprien avait-il tourné la tête, qu'il se trouva face à face avec une jeune femme, celle-ci poussa un cri de surprise.
Tout aussi surpris de voir quelqu'un à cette heure, il eut un mouvement de recul, il trébucha sur un pavé mais réussi à ne pas finir par terre, dans sa perte d'équilibre, son chapeau chuta, il le rattrapa de justesse, de sa main libre, tenant toujours fermement sa mallette de l'autre.

Il se redressa et regarda la jeune femme, qui un peu sous le choc, reculait en bafouillant qu'elle était désolé et qu'elle ne s'attendait pas à voir quelqu'un. Lui non plus d'ailleurs...
Reprenant contenance il remit son chapeau et s'adressa à l'inconnue.

"Vous avez entendu ce bruit, vous aussi?" Demanda t'il.

Il valait mieux attirer l'attention sur le bruit lui même, cela éviterait les soupçons de la jeune femme.

D'un bref coup d'oeil, il détailla la détailla. Probablement, une jeune femme avec des revenues modestes à en croire sa tenue, bien qu'il nota tout de même un effort de présentation. Du moins, de ce qu'il pouvait en voir à la faible lumière des éclairages parisiens.

Cyprien regarda sa montre, l'heure était plus que tardive et il se demandait ce que pouvait bien faire cette jeune personne dans les rues de la capitale à cette heure.
Fronçant légèrement les sourcils, affichant un sourire en coin il reprit la parole.

"Que faites vous dehors à une heure pareille? Ce n'est pas très prudent pour une demoiselle de se promener la nuit, par les temps qui courent." Il avait employé un ton faussement réprobateur, à vrai dire il était plus curieux qu'autre chose.

Il réajusta sa veste et son col avant de changer sa mallette de main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zélie

avatar

Nombre de messages : 834
Métier : Comédienne
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Retour d'une escapade nocturne   Sam 10 Mai - 13:58

La pseudo chute du jeune homme rassura quelques peu Zélie qui sourit au milimètre.
Lorsqu'il trébucha elle remarqua sa malette et fut légèrement intriguée par le fait qu'il se crispait dessus.

Reprenant un semblant de dignité, elle le détailla un peu.

*Encore un aristocrate, je collectionne avec Clément...*

Elle s'aperçut alors qu'il faisait de même avec elle, et se senti génée d'être ainsi passée au crible.
Il ne semblait cependant pas la regarder d'un oeil critique mais elle rajusta tout de même son châle pour cacher la naissance de sa poitrine.

*un de ces jours je vais être confondue avec une prostituée...mais au moins jsuis à l'aise, les autres sont trop engoncées dans leur robes*

Elle se redressa et haussa un sourcil.
Il venait exactement de la rue où elle avait entendu le bruit, comment ne pouvait-il pas en connaitre la provenance.

"oui! c'est d'ailleurs pour cela que je me dirigeais dans votre rue.
Mais il venait justement de la ruelle, j'en suis certaine. Vous n'en avez pas vu la provenance?"

Elle le vit observer l'heure, il devait être tard en effet, Zélie se trouva d'ailleurs confuse d'être interrogée sur ses occupations.
Après tout elle ne le connaissais pas et bien qu'elle ne soit pas d'un naturel extrèmement soupçonneux elle ne put s'empécher de trésaillir en imaginant que ce jeune homme soit dangereux.
Mais après tout il était bien présenté et il semblait aimable, peut être était-il blanc comme neige...Mais bon en même temps il ne vallait mieux pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué...

"Je..."

Elle ne pouvait tout de même pas lui dire qu'elle sortait d'audition, les commédiennes avaient trop la réputation d'être des filles faciles. Et bien qu'elle n'en soit pas elle ne voulait pas être jugée sur un préjugé ni courrir le moindre risque.

"Un rendez-vous qui s'est attardé...Et comme je n'ai pas de chauffeur je dois cheminer seule, les affres de la vie parisienne vous devez vous en douter?^^"

Peut être une petite blague d'un ton détendu passerais la demie vérité aussi Zélie préféra-t-elle orienter la conversation sur l'homme plutôt que ses auditions ratées.

"Et vous?Je ne doute pas de votre capacité à vous défendre mais ma fois, contre plusieurs personnes c'est aussi dangereux que d'être une jeune femme seule."

_________________

«Lors même qu'on n'est pas le chêne ou le tilleul, ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul ...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lottiegn.skyblog.com
Cyprien

avatar

Nombre de messages : 157
Métier : Officiellement travaille dans une banque, officieusement cambrioleur.
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: Retour d'une escapade nocturne   Sam 17 Mai - 15:30

La jeune femme avait l'air de s'être remise de ce face à face inattendu, elle laissait même transparaitre une certaine assurance.

En dirigeant la conversation vers le soit disant bruit suspect dont Cyprien était en faite la cause, il n'avait pas pensé à l'éventualité que la demoiselle l'ait vu sortir de la rue...

"Non je n'ai justement rien vu." Il se coupa prenant un air perplexe, puis haussa les épaules et reprit sur le même ton naturel "Sans doute un de ces chats errants."

Cyprien vit un semblant d'hésitation avant que la jeune femme ne réponde à sa question. Elle lui répondit néanmoins avec un ton détendu et une pointe d'humour.
Il lui adressa un sourire. Et comme il s'y attendait la jeune femme lui retourna la question, ajoutant qu'il était presque aussi dangereux pour un homme de cheminer seul à cette heure.

*Au vu des chemins que j'emprunte je doutes croiser grand monde.* pensa t'il en se retenant de montrer son amusement.

"Une journée de travail qui c'est prolongé dans la nuit... Les affres de la vie parisienne, je pense que vous comprenez?" répondit-il sur le même ton qu'elle avait employé auparavant, affichant un léger sourire taquin.

De nouveau il jeta un coup d'oeil rapide à sa montre. Il songea que la jeune femme trouverait peut être déplacé qu'il lui propose de la raccompagner cependant il serait incorrecte de la laisser rentrer seule à cette heure...
Il hésita un instant, mais ses bonnes manières prirent le dessus.
"Sans vouloir vous paraître impolis, je pense que les circonstances sont telle qu'il serait incorrect de ma part de ne pas vous proposez de vous raccompagner."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zélie

avatar

Nombre de messages : 834
Métier : Comédienne
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Retour d'une escapade nocturne   Lun 19 Mai - 17:49

Détaillant toujours l'homme qui lui faisait face, Zélie commençait à se sentir plus détendue, malgrè le fait que ses réponses soient étranges.

Elle afficha un sourire aisé et le acquiessa.
Décidément elle ne pouvait faire un pas dans la rue, même en pleine rue sans croiser quelqu'un d'un peu particulier.

Elle regarda un instant sa valisette et releva rapidement le menton pour ne pas paraitre indiscrète.
quel pouvait bien être son métier? Et surtout pourquoi un aristocrate travaillerait-il de nuit? ses activités professionnelles devaient-elles être tenues secrètes?

"Je comprends mais je m'étonne. Comment un gentleman de votre stature peut-il être si pris? Vous devriez réfréner vos employers de peur qu'ils ne vous dévorent^^"

Et c'était reparti!Franc parler un jour, et toujours! Elle était donc incapable de se retenir de donner son opinion?!

Histoire de passer un peu son insolence elle jetta un regard dans le dos de l'homme et observa un couvercle de poubelle qui finissait de rétablir l'équilibre de son centre un peu plus loin.

"Votre chat devait tomber de haut pour faire un bruit pareil...Ou avoir la taille d'un St Bernard!"

Elle vit soudain qu'il regardait sa montre et se demanda quelle heure il pouvait bien être.
Il ne lui en laissa cependant pas le temps puisqu'il proposa de la racompagner.

"Euh...je..."

Un peu paniquée d'un coup, imaginant dans sa p'tite tête plein de scénarios catastrophes, Zélie le regarda un moment avec perplexitude et finalement acquiessa.
S'il y avait le moindre problème elle courrait vite, et ils devraient traverser les quartiers où tournaient les patrouilles de polices depuis quelques temps.

"C'est très aimable je vous remercie, mais cela ne vous détournera-t-il pas de votre chemin?"

_________________

«Lors même qu'on n'est pas le chêne ou le tilleul, ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul ...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lottiegn.skyblog.com
Cyprien

avatar

Nombre de messages : 157
Métier : Officiellement travaille dans une banque, officieusement cambrioleur.
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: Retour d'une escapade nocturne   Dim 25 Mai - 21:36

Plus perspicace que ce que Cyprien l'avait cru, la jeune femme affichait désormais une certaine assurance.
Malgré les efforts dont elle fit preuve, il remarque cependant le regard perplexe qu'elle dirigea vrs sa mallette. S'il n'avait pas été si habile dans l'art de la discrétion et du faire paraître peut être n'aurait t'il rien vu.

Un léger sourire s'étira sur son visage et s'élargis lorsque son interlocutrice lui fit part de son étonnement, quand au fait qu'il fût très pris. Elle ajouta qu'il devrais réfréner ses employés...Soit il aurait bien voulu si tant est qu'il fût patron, hors actuellement la seule personne qu'il aurait pu réfrèner serait son patron et malgré son audace habituelle Cyprien ne s'y aventurerait surement pas.

« Je doute que mon employeur, accepte d'être réfrèné par un quelquonque gentleman que se soit. » Déclara t'il en riant.

Cette jeune inconnue ne machait pas ses mots, elle était franche, c'était tout à son honneur et Cyprien doté de ce trait de caractère lui aussi ne s'en offusqua pas. Néanmoins il s'arrêta de rire lorsqu'elle parla du soi disant chat responsable du bruit suspect, il se contenta d'hausser les épaules.

« Je ne suis pas spécialiste en chat » répondit il d'un ton détendu. Bien conscient que cet argument n'était pas plus convainquant que les précèdents.

Malgré qu'elle se soit un peu détendue, Cyprien vit clairement dans le regard de la demoiselle une petite lueur de panique lorsqu'il lui proposa de la raccompagner. Réaction normale, songea t'il cela pouvait paraître étrange qu'un inconnu vous propose sa compagnie pour vous raccompagnez jusque chez vous. Cependant, après une petite hésitation, la jeune femme accepta et lui demandant poliment s'il allait devoir faire un détour.

Cyprien hocha la tête négativement.
« Ne vous en faites pas pour ça. »

Il désigna la main la rue vers laquelle, visiblement, elle se dirigeait avant qu'il ne croise sa route.
«Bien, je vous laisse reprendre votre route »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zélie

avatar

Nombre de messages : 834
Métier : Comédienne
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Retour d'une escapade nocturne   Dim 25 Mai - 22:11

Ah elle s'était trompée.Ce n'était pas lui le patron mais l'employé.
Elle remarqua cependant qu'il ne semblait pas enclin à parler de son employeur et éviterait même d'y tourner la conversation.

"Dans ce cas je comprends. Et il est risqué de facher un homme qui vous commande. Quoiqu'en ce qui me concerne cela m'amuse, mais enfin il faut pour cela que je ne soit pas à son service et qu'il m'ait particulièrement exaspérée...Mais je ne suis pas un exemple^^"

Elle tourna une fois encore son regard vers la rue, examinant le couvercle, maintenant stabilisé, qui gisait plus loin tel une bête abandonnée à son sort.
La réponse évasive de l'homme ne l'aida pas non plus à la rassurer. sa réponse n'était pas recevable pour elle, toujours convaincu que quelqu'un avait du bousculer cette poubelle et pas un chat.

"J'aurais aimé que vous vous y connaissiez aussi j'aurais eu moins d'apréhension"

Elle regarda une dernière fois la rue mais finalement elle n'avait pas trop envie d'aller vérifier s'il y avait un corps plus loin ou un homme de plus dans la rue.
Elle tourna les talons vers l'homme qui l'accompagnait et sourit à demi.
Bon ça ne le dérangeait pas de l'accompagner mais elle ne savait encore ni son nom ni ce qu'il faisait et encore moins si elle pouvait lui faire confiance malgrès l'aisance qu'elle éprouvait à coté de lui.
Bon pour le nom c'est lui qui devait commencer les présentations, question de convenance...Pour le travail elle lui demanderait ensuite si l'occasion se présentait...Et la confiance...Ca, à voir...

Elle lui désigna la rue parallèle à celle qui était suspecte et lui indiqua la direction de son quartier.

"c'est par là, si vous voulez bien vous donner la peine^^"

Elle attendit qu'il s'y dirige ensuite pour lui emboiter le pas, contente dans un sens de quitter les lieux.

_________________

«Lors même qu'on n'est pas le chêne ou le tilleul, ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul ...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lottiegn.skyblog.com
Cyprien

avatar

Nombre de messages : 157
Métier : Officiellement travaille dans une banque, officieusement cambrioleur.
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: Retour d'une escapade nocturne   Dim 25 Mai - 22:57

Plus la discussion prenait forme, plus Cyprien trouvait la jeune inconnue franche et spontanée.Elle ne devait pas être du genre à se laissé marcher sur les pieds, mais cela devait parfois lui jouer des tours ou peut être se trompait il...

Cyprien se mit à rire franchement en entendant sa remarque sur le respects de ses employeurs.

"Et bien au moins je suis sur d'une chose vous n'évoluez pas dans le milieu de la finance. Vous êtes dans le milieu artistique?" Déclara t'il naturellement.

En effet, le discours qu'elle tenait l'écartait au milieu particulier des finances, en ajoutant à cela son statut de femme c'était une certitude...Cependant l'esprit libre et battant dont elle avait l'air de faire preuve indiquait à Cyprien que l'art lui ressemblait et il ne se trompait que rarement.

Alternant, franchise et inquiétude il était clair que la demoiselle avait encore des doutes sur sa franchise, tout à fait compréhensible, il n'allait pas lui avouer qu'il était le responsable de l'infâme boucan de la ruelle tout cela parce qu'il aimait se promener sur les toits de la capitale...

Elle lui indiqua la direction à prendre et l'invita à passer devant, il s'engagea dans la rue.
"Je ne me suis pas présenté, je m'appel Cyprien de Monticourt"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zélie

avatar

Nombre de messages : 834
Métier : Comédienne
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Retour d'une escapade nocturne   Dim 25 Mai - 23:15

la rapidité d'analyse du jeune homme était surprenante. Il avait déduit sa condition en un temps relativement cours mais aussi en simple observation.
Elle inclina la tête en souriant, preuve de respect et acquiessa.

"En effet. Mais vous cependant vous semblez bien le connaitre, ce qui m'indique que vous, vous y évoluez. De plus vous trimbalez une malette, caractéristique des financiers. Ou sinon vous êtes médecin urgentiste mais spécialisé ce qui vous permet l'aisance d'un nécessaire en métal et non une vulgaire trousse en toile."

Un peu réticente cependant elle hésitait encore à lui dévoiler son métier.Mais après tout le métier de commédienne, bien que mal réputé, n'était pas facil à retrouver. Donc elle ne risquait a prioris rien.

"Je suis comédienne. C'est la raison pour laquelle je traine si tard dans la rue...mauvaise audition.."

Elle tourna au coin de la rue alors qu'il se présentait, hésitant un instant sur la direction vu la noirceur de la nuit mais continua son chemin.

Elle se s'arrèta cependant quelques minutes et lui tendit la main pour qu'il la serre.

"Zélie Forcis, enchantée malgré l'heure tardive."

_________________

«Lors même qu'on n'est pas le chêne ou le tilleul, ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul ...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lottiegn.skyblog.com
Cyprien

avatar

Nombre de messages : 157
Métier : Officiellement travaille dans une banque, officieusement cambrioleur.
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: Retour d'une escapade nocturne   Mar 3 Juin - 14:52

Cyprien avait vu juste, il le comprit presque instantanément en voyant la réaction, un peu étonnée de la jeune femme. Sa capacité d'observation des gens, lui permettait en générale de cerner assé rapidement ses interlocuteur.
Elle émit l'hypothèse qu'outre le fait qu'il puisse travailler dans les finances il n'était pas exclu qu'il travaille dans le milieu médical, cela le fit sourire.

« En effet, je suis employé dans une banque. Disons que la vocation pour être médecin à manqué et puis ces études sont longues. » répondi t'il sur le ton de la conversation.

Bien que Cyprien sache désormais que la demoiselle évolue dans le milieu artistique, il réfléchissait désormais à quel art elle pouvait être rattachée. La musique peut-être? Ou bien la peinture? A vrai dire il y avait tant de possibilité qu'il attendit qu'elle ne le renseigne sur ce point...Après tout il ne pouvait pas toujours tout deviner. Elle lui avoua après une légère hésitation, être comédienne, un métier difficile mais intéressant songea t'il.

« C'est difficile de se faire une place dans ce milieu je suppose. Il faut savoir saisir les opportunités. » déclara t'il.

En réponse à ses présentation la jeune femme s'arrêta et tendit la main à Cyprien, se présentant à son tour. Il lui serra la main en inclinant la tête.

« Enchanté mademoiselle Forcis. »

Il lacha lui lâcha la main et reprit sa marche.

« Dans quel registre de la comédie êtes vous la plus à l'aise? »

Disant cela il s'arrêta en arrivant à un croisement, attendant qu'elle lui montre le chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zélie

avatar

Nombre de messages : 834
Métier : Comédienne
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Retour d'une escapade nocturne   Lun 9 Juin - 22:53

Après la déclaration que le june homme lui avait fait sur son emploi tourné vers l'argent et non la médecine, Zélie se permit de rire tout en continuant d'enchainer un pas après l'autre.

"En effet cela me semble une raison louable pour ne pas être médecin, mais il me semble que le fait de sauver des vies aide à suporter la longueur des études. M'enfin aider les gens à placer leur argent et veiller dessus me semble également très louable. C'est tout à votre honneur, c'est un métier dangereux n'est-il pas?"

Elle fut contente qu'il lui serre la main et ne répondit pas sur les opportunités dans le spectacle. C'était dur c'était certain mais comme partout.
Comme on dit il faut savoir lécher des pieds pour monter. Mais ce n'était pas l'apanache de Zélie, elle préférait montrer son talent et agir selon sa conscience que de lécher des bottes, elle détestait ça.

Elle lui rendit avec chaleur son salut de main mais ne put s'empécher de sourire aimablement. Voilà que la conversation s'orientait bien, elle était plus à l'aise, elle était même prête à blaguer un peu.

"Et voilà une présentation en bonne et due forme. Maintenant que nous avons échangés les civilités d'usage sur quel terrain glissant nous porterons nous? Peut être le temps ou alors les actualités. "

Elle lui désigna alors la ruelle de droite qui débouchait sur Montmartre, on apercevait d'ailleurs les premières patrouilles de nuit qui déambulaient dans la rue pour rassurer la population.
Zélie consentit à répondre à sa dernière question avec un haussement d'épaule incertain, c'était le genre de chose auxquelles elle n'avait jamais réfléchis. Elle jouait et elle se donnait à fond sur scène, que demander de plus?

"Je vous répondrais que j'aime particulièrement le comique et les drames, mais j'aime également le reste. Je n'ai pas particulièrement de préférences...
Et vous?que préférez vous dans votre travail? L'argent ou l'or?^^"

_________________

«Lors même qu'on n'est pas le chêne ou le tilleul, ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul ...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lottiegn.skyblog.com
Cyprien

avatar

Nombre de messages : 157
Métier : Officiellement travaille dans une banque, officieusement cambrioleur.
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: Retour d'une escapade nocturne   Sam 14 Juin - 0:18

Les propos de la demoiselle étaient tout à fait cohérent, sauver des vies est une bonne raison pour des études longues. Soit, il travaillait dans la finance et c'était là tout à fait ce qu'il lui fallait, enfin tout emplois utilisant sa capacité de conviction lui aurait convenu à dire vrai...

"Un métier dangereux...Oui certe à sa manière, il ne faut pas se tromper sinon il est possible de se faire rapidement des ennemis. Mais c'est le risque quand on aide les gens à placer leur argent pour qu'ils en gagnet encore plus, parfois il y a des pertes." Il se coupa et se mit à rire "Enfin, se sont les autres qui ratent bien entendus." déclara t'il avec humour.

Maintenant chacun connaissait l'identité de l'autre, Cyprien songea que la jeune femme serait sans doute un peu plus détendue qu'auparavant.
D'ailleur il ne tarda pas à être confirmé dans son idée, Zélie reprit la parole d'un ton détendu et rieur. Elle le questionna sur la suite de la discussion et sur le chemin que celle-ci allait prendre.
Il haussa les sourcils et resta silencieux, "terrain glissant" faisait elle réfèrence à leur rencontre plutôt peu commune ou le sous entendu était il inconscient?
La jeune femme lui montra la rue à empreinter, au loin il vit une patrouille de police. Peut importe de toute façon il avait l'habitude, il n'attirait pas l'attention.

Pour rompre le silence qu'il avait laissé s'installer après la réplique de Zélie à laquelle il n'avait rien trouvé à répondre, il prit un air faussement sérieux.
"Bien alors que pensez-vous des nouvelles idées du maire, concernant les jardins publiques?" Il feint de s'intéresser à son opinion sur l'actualité de la vie parisienne, mais il ne put résister longtemps et se mit à rire. "Oublions l'actualité..."

Cyprien reprit un semblant de sérieux, gardant néanmoins un sourire amusé aux lèvres. Zélie l'informa de ses préférences théâtrales et ne se priva pas de lui demandé si lui préfèrait l'or ou l'argent... Il hocha la tête l'air amusé.

"J'aurais dû me douter que je ne m'en tirerais pas comme ça et qu'en posant cette question je m'exposais à mon tour à devoir faire un choix cornélien...Et bien, je dirais que j'aime autant l'or que l'argent différent mais tout aussi intéressant" déclara t'il avec un sourire malicieux.

Leurs pas sur les pavés résonnaient dans la ruelle d'un claquement régulier, Cyprien songea qu'il était de bien meilleure conveture de raccompagner une demoiselle, plutôt que de courir sur les toits pour ne pas se faire remarquer et puis s'était moins dangereux surtout, parce que si le cambriolage pouvait être considéré comme un métier, il aurait surement répondu quelques minutes plus tôt à la jeune femme qu'en effet il vivait dangereusement.
Le jeune homme sortit de ses réflexions.
"Vous avez d'autres auditions prévues?" Demanda t'il poliment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zélie

avatar

Nombre de messages : 834
Métier : Comédienne
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Retour d'une escapade nocturne   Lun 23 Juin - 12:05

Surveillant la rue avec assiduité, Zélie écoutait Cyprien d'une manire un peu distraite, elle n'aimait pas marcher la nuit. C'était pourtant le moment de la journée qu'elle préférait surtout pour le calme des rues, l'atmosphère de mystères et le doute mais ce n'était pas non plus le genre d'ambiance qui mettait à l'aise.

Autant elle avait été détendue pendant la discussion mais la vision soudaine des policiers l'avait refroidie, elle avait toujours peur d'être confondue avec les filles de joie qui trainent la nuit dans les rures et il était vrai qu'il était tard...
Instantanément après s'être fait cette réflexion, sont teint s'assombrit et son allure se fit plus fière et rembrunie, elle n'avait pas l'intention de laisser qui conque se fourvoyer sur son état professionnel!

feignant d'ignorer les gardiens de la paix, Zélie se tourna vers le jeune homme qui l'accompagnait et lui sourit.

"Je crois bien que je ne vous confierais pas mon argent si cela à tendance à mettre les gens de mauvaise humeur, je craind les coups^^"

Cependant la seconde réplique du jeune homme la fit éclater de rire, ce pourquoi elle se maudit après en sentend le regard des policiers sur elle.
Elle baissa donc le ton mais continua d'être secouée de soubressauts hilares.

"ma foi je ne peux de toute manière vous répondre, je suis aussi expérimentée à la jardinerie qu'une sardine à se mettre toute seule en boite"
Elle ne répondit cependant pas à sa remarque sur l'argent, elle n'avait pas voulu de réponse précise, cette remarque ne servait que pour allimenter la conversation, elle en resta pourtant pensive. Pour elle qui n'en avait pas toujours eu l'utilité, l'argent et l'or n'étaient que des choses à valoir de troc, rien de plus.

Alors que la conversation reprenait sur son propre métier, Zélie s'aperçut qu'ils allaient passer juste devant les policiers et renforça son allure hautaine à leur égard.

"Je verrais ces prochains jours ce qui est prévu dans les annonces, mais le métier est dur ici et les annonces rares, beaucoup de personnes marchent au pistonnage...
mais dites moi où travaillez vous?si ce n'est pas indiscret biensur."

_________________

«Lors même qu'on n'est pas le chêne ou le tilleul, ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul ...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lottiegn.skyblog.com
Cyprien

avatar

Nombre de messages : 157
Métier : Officiellement travaille dans une banque, officieusement cambrioleur.
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: Retour d'une escapade nocturne   Dim 6 Juil - 16:57

La conversation suivait son cours, tandis qu'ils continuaient de marcher d'un pas régulier. Du moins jusqu'à ce que Zélie ralentisse le pas changeant d'attitude, prenant un air presque hautain. Cyprien fronça les sourcils, il avait presque immédiatement fait le rapprochement avec leur arrivée au niveau des policiers. La demoiselle avait-elle quelque chose à se repprocher? C'était bien sa veine...Si jamais elle avait des ennuis avec la justice il serait surement interrogé sur le lien qu'il avait avec cette jeune femme.

Il ne faut pas émettre un jugement trop attivement, Cyprien resta donc naturel ne laissant rien paraître de ses interrogations.
Néanmoins sa petite remarque consernant les jardins parisiens eut l'effet escompté quoi que peut-être un plus que ce qu'il ne l'aurait voulu, Zélie s'esclaffa alors qu'ils n'étaient plus qu'à quelques mètres des agents de police. D'ailleurs elle se reprit bien vite et après une brève réponse enchaina sur son métier, profitant de la question pour l'interroger sur son lieu de travail.

"Je travaille à la Banque Nationale de crédit dans le quartier Saint Honoré, mais je suis souvent en déplacement dans la capitale et rarement à mon bureau." répondit-il naturellement.

Là dessus il pouvait être franc, s'était la meilleure couverture qu'il aurait pu espèrer et il n'allait pas se priver de la mettre en avant.
Ils passèrent devant les policiers, Cyprien leur adressa un bonsoir poli, auquel ils répondirent.

"Bonsoir messieurs, dames. Vous faites une petite ballade nocturne?" Demanda l'un deux, un homme au visage sévère et au regard inquisiteur. "Pourriez-vous nous présenter vos papiers d'identités s'il vous plaît?" poursuivit-il.

"Certes, si vous le souhaitez. Monsieur." Déclara Cyprien sans aucune inquiètude. En sortant de la poche intérieure de sa veste, sa carte d'identité et dans un même temps sa carte de travail.

L'homme examina les documents avec attention et les lui rendit. "Bien Monsieur de Monticourt tout est en règle." Gardant cependant son air suspicieux.

Il porta son attention sur Zélie, avec un regard étrange en tendant la main "Mademoiselle vos papiers s'il vous plaît." dit-il avec un sourire narquois. "A moins, que vous ne les ayez pas?" Ajouta t'il d'un ton lourd de sous entendus.

Cyprien ayant très bien compris la nature de ses soupçons, ne put s'empêcher d'intervenir.
"Monsieur avec tout le respect que je vous dois, je vous prierais de ne pas émettre de jugement trop rapidement sur cette personne, c'est totalement déplacé." Son ton était plus sérieux et dur que jusqu'à présent et il fixa l'agent dans les yeux sans ciller.

L'agent tourna la tête vers lui, les lèvres pincées.
"Vous devriez faire attention Monsieur de Monticourt, vous pourriez avoir des ennuis." répondit-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zélie

avatar

Nombre de messages : 834
Métier : Comédienne
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Retour d'une escapade nocturne   Mer 30 Juil - 23:22

En arrivant au niveau des agents de police, Zélie senti leur regards sur elle et se retint de vomir un flot de paroles déplacées à leur encontre.
Certes elle n'était pas une "dame" comme l'agent l'avait si "poliment" interpelée mais elle n'en était pas pour autant une catin.

Biensur elle fit le raprochement entre son acoutrement et les sous-entendus qui fusaient de la part du policier mais elle mettait un point d'honneur à s'habiller de manière confortable et les robes fermées avec col haut à dentelle ne lui convenait pas, elle avait l'impression d'être endimanchée comme une vieille bonne femme, c'était sufisant de porter ces vêtements tristes lors des pièces elle avait besoin d'air en dehors.

Elle répondit d'ailleurs d'un ton bourru à leur questionnement intempestifs par des "oui" consécutifs et apuyés.
En observant les regards suspicieux de l'homme et ses gestes tendus et inquisiteurs Zélie senti qu'elle ne l'aimait pas et malgrè le fait que Cyprien prenne sa défense elle savait qu'ils ne les lacherait pas de si tôt.

Pourtant entre la réaction de Cyprien et la question de cet agent de police sévère, elle avait surpris le deuxième agent, visiblement souffifre et plus jeune, glisser un regard de convoitise sur elle et ses formes.
Elle eut beau le fusiller du regard, les autres ne s'aperçurent de rien. Se sentant génée et humiliée, Zélie le vit pourtant s'aprocher alors qu'elle-même reculait et jetait presque ses papiers dans les mains du supérieur hiérarchique avec un air de dégout affiché sur le visage.

"A part le fait que j'aimerai bien connaitre la raison de vos sous entendus et leur contenu vous verrez que je suis totalement en rêgle!
Vous voulez peut être mon extrait de naissance pendant que vous y êtes!"


Cependant en voyant Cyprien se faire menacer elle eut un doute sur lui, que pouvaient-ils faire contre quelqu'un aussi haut placé dans la société.
Elle le regarda alors comme pour deviner cette raison et l'interoger sur la question du policier.

_________________

«Lors même qu'on n'est pas le chêne ou le tilleul, ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul ...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lottiegn.skyblog.com
Cyprien

avatar

Nombre de messages : 157
Métier : Officiellement travaille dans une banque, officieusement cambrioleur.
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: Retour d'une escapade nocturne   Lun 4 Aoû - 0:04

Les menaces à son égard ajouté aux précédentes insinuations de l'agent, avait mis à mal le calme de Cyprien. Cependant, il ne laissait rien paraître ne voulant pas aggraver la situation.

Le sous- fifre de l'agent ne se génait pas pour se rincer l'oeil sur Zélie, chose que Cyprien ne remarqua, qu'au moment où la demoiselle eut un mouvement de recul et une mine de dégoût à son égard.
Si quelque chose se passait il interviendrait, mais pour le moment il avait autre chose à régler.

Le représentant des forces de l'ordre avait dans l'idée de lui causer des ennuis, soit. Malgré qu'il ne soit pas de son habitude de jouer lui aussi d'abus de pouvoir, il s'y trouvait contraint.
De plus le regard interrogateur de la jeune femme lorsque l'agent de police l'avait menacer d'avoir des ennuis, l'y poussait d'autant plus. Sa fierté surement...

Un sourire narquois apparu sur son visage.
"Oh...Des problèmes, vraiment? Il me semble pourtant que le fait de se promener, même à une heure tardive, n'est pas punnissable. Qui plus ai avec des papiers en règle. Mais je suis convaincu que Monsieur le Prefet serait ravi d'apprendre que vous fassiez preuve d'autant de zèle."

Il avait dit cela d'un ton calme, sans aucune provocation, ni agression. Seulement un peu d'ironie. Le policier prit de court toussota, il venait clairement de se faire remettre à sa place par le jeune homme et ça son ego ajouté au deux verre de beaujolais qu'il avait prit avant son service n'allaient pas laissé passer.

Le policier regarda le jeune agent et lui désigna du regard Zélie et Cyprien.
"Tu pense la même chose que moi n'est-ce pas? A cette heure c'est pas des perles qu'ils vont enfiler"

Le sous-fifre eut un rire gras et hocha la tête positivement, puis regarda Cyprien.
"Ca par contre ça pourrait te causer des ennuis." Ajouta t'il en riant toujours.

Cyprien crispa ses doigts sur la poignée de sa malette à en faire blanchir ses articulations.
Il fallait qu'il fasse preuve d'imagination pour faire lâcher prise à ses deux grossiers personnages qui visiblement s'offraient là une occupation pour la nuit. Pour le moment, il ne pouvait faire entrer aucune une autre solution en ligne de compte...

Une idée assez folle lui vint à l'esprit, mais elle serait surement efficace et les deux agents seraient contraint des les laisser tranquille, ou alors il s'exposait à des ennuis. C'était de toute façon la seule chose à quoi il avait pensé...

Brusquement Cyprien recula et se frappa le visage avec sa malette, émit un cri de douleur et porta son autre main à son arcade sanglante. Les deux agents le regardèrent ahuri devant son geste si incensé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zélie

avatar

Nombre de messages : 834
Métier : Comédienne
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Retour d'une escapade nocturne   Ven 22 Aoû - 22:39

De plus en plus répugnée, Zélie continuait d'observer tours à tours le jeune homme qui l'accompagnait et les agents verreux qui s'astrégnaient à loucher sur son décolleté.

Bien qu'elle ne prononça pas une parole, elle laissa trace sur son visage de toute l'avertion que ces poltrons lui inspirait, mais restait impressionnée par l'aplomb de Cyprien et surtout des relations qu'il faisait peser sur la conscience des deux poivrots.

Seulement lorsqu'ils persistèrent à la traiter implicitement de prostituée elle ne peut retenir un grognement furieux et se retint grandement de ne pas les frapper tout en s'écriant:

"Veuillez arrèter vos insinuations grotesques. Si quelqu'un ici à fait du zèle dans son travail il est évident qu'il se trouve de votre coté de la rue!"

Pourtant la réaction complètement folle de Cyprien la fit totalement halluciner. Elle le regarda un quart de seconde avec des yeux ronds puis comprit plus ou moins où il voulait en venir.
Tandis que les policiers se demandaient pourquoi la situation devenait aussi étrange et encore ce qu'il arrivait en réalité au jeune homme, elle noua rapidement, comme seule un comédienne savait le faire, son foulard à la manière d'une femme veuve de bien 10 ans qui recherche un mari.
Ainsi on léger décolleté parraissait naturel et elle n'avait plus l'air de sortir un cabaret.
Lorsque Cyprien cria et se mit à saigner elle se précipita vers lui avec un mouchoir en s'écriant à son tour à l'intention de hauts gradés de la police qui surveillaient la droite de la rue dans laquelle ils se trouvaient actuellement.

"Mais enfin qu'est ce que vous faites?!!
A l'Aide!! Aidez moi ces crapules frappent un honnète homme!!Mais faites quelque chose avant qu'ils ne recommence!Vous ne voyez pas qu'il saigne?!!"

_________________

«Lors même qu'on n'est pas le chêne ou le tilleul, ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul ...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lottiegn.skyblog.com
Cyprien

avatar

Nombre de messages : 157
Métier : Officiellement travaille dans une banque, officieusement cambrioleur.
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: Retour d'une escapade nocturne   Mer 27 Aoû - 23:48

Un éclair de folie avait dû passer dans l'esprit de Cyprien au moment où il avait eu cette idée de s'infliger lui même un coup en espèrant faire porter le chapeau aux deux agents...

Malgré sa surprise tout à fait compréhensible, Zélie joua le jeu comme il l'avait espèré. Elle s'approcha de lui l'air paniqué un mouchoir à la main interpelant les deux agents qui faisaient leur ronde plus haut dans la rue.
Les deux individus arrivèrent sur le lieu de l'incident, le plus gradé tritura sa moustache d'un air dubitatif avant de jeter un regard noir à ses deux sous fifres.
"Vous êtes ici pour faire régner l'ordre, non pas pour passer vos nerfs sur un honnête homme." Disant cela il observa Cyprien "Je suppose que vous êtes en règle, Monsieur? Ainsi que Madame je pense."

Cyprien acquiesça d'un signe de la tête.
"Effectivement, vos agents ont pu le constaté eux même."

Bien qu'alcoolisé les deux agents ne se seraient pas aventurés à raconter que l'homme s'était blessé seul et ne voulant pas aggraver leur cas, c'est à contre coeur qu'ils présentèrent leurs excuses à Cyprien ainsi qu'à Zélie, sous l'oeil vigilant de leur chef.
Celui-ci ne manqueraient pas de leur faire part de son mécontentement lorsqu'ils seraient de retour au commissariat. Tous les saluèrent poliment avant de s'éloigner en remontant la rue.

Pas mécontent d'avoir réussi à se débarrasser des deux troubles fête, Cyprien souria avec un air satisfait.
Mais se rendant compte que se n'était pas le moment de se gargariser d'avoir eut cette idée pour le moins inattendue, il s'adressa à Zélie:

"Votre jeu à été parfait, si un metteur en scène avait vu ça vous auriez été embauché sur le champ." Déclara t'il sur un ton rieur, avant de reprendre un semblant de sérieux."Désolé, ce n'est pas le moment de faire de l'humour...Mais cette idée était tellement farfelue que j'ai du mal à ne pas en rire."

Il lacha son arcade et vit sa main rougie par le sang, il ressentait une douleur lancinante. Soudain, il fit le rapprochement entre le sang et son costume blanc, choses totalement incompatibles...
Il regarda s'il ne s'était pas tâché et fût soulagé de voir que pour le moment, non.

Cyprien posa sa malette et sortit un mouchoir de sa poche, il l'appliqua sur sa blessure et récupéra son bien.
"J'y suis allé un peu fort tout de même." Dit-il en grimaçant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour d'une escapade nocturne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour d'une escapade nocturne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Escapade nocturne [Galyana]
» Escapade nocturne [RP Commun à ceux qui voudront]
» Escapade Nocturne
» Escapade nocturne [Pv Shadow] TERMINé
» Escapade nocturne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris des Années Folles :: Paris de la haute société :: Quartier Saint-Honoré-
Sauter vers: