Paris des Années Folles

Jeu de rôle à Paris dans les années 20
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Prendre le frais sur le boulevard

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alexeï

avatar

Nombre de messages : 46
Métier : писатель
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Prendre le frais sur le boulevard   Ven 16 Mar - 23:50

La porte de l'hôtel particulier s'ouvrit, révélant une dame quelque peu décoiffée, suivie par un jeune homme immense.

Galamment, il lui tenait la porte, lui laissant le temps de réajuster son manteau.

Se retournant, elle lui déposa un baiser sur la joue. Il lui sourit et déposa quelque chose dans la main de la jeune femme, puis elle se détourna, remontant l'avenue.

Le jeune homme la regarda partir, en bras de chemise en plein hiver et apparemment insensible au froid. De sa poche arrière il sortit une cigarette qu'il alluma, saluant au passage la vieille bourgeoise qui le regardait d'un air désapprobateur.

Alexeï n'avait rien à faire de ses regards et ses commentaires qu'elle pouvait bien faire. Une vieille pie n'avait à ses yeux aucun impact et tant mieux.

Il passa une main dans ses cheveux trop longs et décoiffés. S’appuyant contre le montant de la porte ouverte (le majordome allait encore lui dire que cette baraque était assez difficile à chauffer comme ça!), il porta la cigarette à sa bouche.

Il était vêtu d'un pantalon sombre en cotonnade et d'une chemise blanche en tissu fin. Un Français n'aurait pas supporté se sortir si peu habillé avec un froid pareil, mais un Russe comme lui aurait pu courir dans la neige pieds nu s'il avait fallu...

Ses yeux cernés par le peu de sommeil, la soirée enfiévrée qu'il avait passée et l'abus d'alcool, il regardait les passants, détaillait les passantes, et faisait un sourire cynique aux maris qui trouvaient son regard déplacé. Mais avec ses 20cm de plus, sa carrure de cosaque et son air de nanti décadent, personne ne serait venu lui chercher des noises devant sa porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonor
Admin
avatar

Nombre de messages : 326
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Prendre le frais sur le boulevard   Sam 17 Mar - 23:51

L'argent commençait à se faire rare, et au Moulin, c'était ce qu'on peut appeler la saison morte, si tant est qu'il y ait une saison morte dans la capitale.

Eleonor s'était donc résolue à aller voir directement là où était l'argent et les gens généreux. Après un bref crochet par le Faubourg Saint-Honoré peu fructueux, elle atterrit enfin sur les Champs Elysées.

L'argent et le luxe suintait par les portes et les fenêtres des hôtels, des magasins, l'or dégoulinait presque le long des trottoirs. Il n'y avait pas à dire, le quartier était riche.

Elle alluma une longue cigarette, s'attirant les regards méprisants du beau peuple qui traversait le quartier d'un pas pressé. Pour une femme, ça ne se faisait pas de fumer et de marcher seule dans la rue, à plus forte raison sans chapeau. Mais ça ne l'intéressait pas. De nombreux hommes fortunés cherchaient à s'encanailler auprès de jeunes filles comme elles, et c'était cela qu'elle recherchait.

Elle en était là de sa réflexion intime, lorsqu'elle trébucha contre un pavé et vint rencontrer le sol un peu trop brutalement à son goût.


"Merde!"

Elle se releva en cherchant des yeux quelqu'un sur qui déverser sa colère. La seule personne ayant parue vaguement intéressé par la scène était un jeune homme immense habillé de façon totalement incongrue.

"Vous pourriez m'aider!"

Elle lui jeta un regard haineux en ramassant sa chaussure.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eleu.zeblog.com
Alexeï

avatar

Nombre de messages : 46
Métier : писатель
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Prendre le frais sur le boulevard   Dim 18 Mar - 3:47

Alexeï tira une autre bouffée de sa cigarette, regardant la jeune femme énervée d'un air amusé.

"Je pourrais. Mais un s'il vous plait serait nettement plus motivant..."

Il parlait avec un fort accent russe. A vrai dire, avec ces années passées à Paris, il aurait put le perdre, mais il avait toujours préféré le cultiver. Ca lui rappellait d'où il venait...

Il regarda la fille. Elle fumait, elle n'avait pas de chapeau, et ses vêtements n'avaient grand chose de luxueux. C'était une belle imitation...
Elle était de plus nu-tête, ce qu'une femme de la bonne société n'aurait jamais fait.

Il haussa les épaules et sortit de son immbilisme. En quelques pas il fut sur son perron, juste à côté de la jeune femme.

"Et que puis-je faire pour votre aide?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonor
Admin
avatar

Nombre de messages : 326
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Prendre le frais sur le boulevard   Dim 18 Mar - 21:11

Eleonor haussa les épaules en tentant vaguement de rassembler ses cheveux en quelque chose de présentable.

"Je suppose que je n'ai plus besoin d'aide."


Elle écrasa sa cigarette sous son talon.

"A moins bien sûr que vous ayiez soudainement envie de m'inviter au restaurant, auquel cas vous êtes le bienvenu"

Elle lui sourit et l'examina plus attentivement. Accent à couper au couteau, dégaine un peu façon artiste maudit, on ne croisait pas des spécimens tels que lui à chaque coin de rue.

Plus par automatisme qu'autre chose, elle papillona des cils.


"Mais je ne voudrais pas vous déranger, bien sûr"

Il ne semblait pas être le genre de personne que l'on peut déranger. Vu sa carrure, il était évident qu'on ne pouvait pas VOULOIR le déranger... Peu de gens étaient ainsi dans la Ville Lumière, à part les étrangers, ce que visiblement il était.

Elle se demanda s'il était riche. Il sortait d'un immeuble luxueux, mais il pouvait n'être qu'un parent pauvre ou pire, un domestique. Elle décida de réserver son jugement pour le moment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eleu.zeblog.com
Alexeï

avatar

Nombre de messages : 46
Métier : писатель
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Prendre le frais sur le boulevard   Dim 18 Mar - 23:59

Alexeï la regarda tenter d'arranger sa coiffure, et écraser sa cigarette sous sa chaussure. Si il pouvait avoir un doute, c'était fini. Elle n'avait vraiment pas sa place dans ce quartier.

Personnellement, il n'était pas choqué. Il aimait lui aussi se balader dans des endroits qui ne lui étaient pas destinés... Et il se fondait assez bien dans les décors.

Il se demanda que faire. Il pouvait la faire rentrer chez lui pour qu'elle se remettre de ses "émotions", ou alors il pouvait en effet l'inviter au restaurant. Mais avec la gueule de bois qu'il trainait encore... Et puis il n'avait pas envie de sortir.

Il la regarda en train de l'observer. Etait-elle en train de le jauger? Avec sa mise, il ne devait pas forcemment ressembler au maître des lieux... Et il décida d'en jouer.

"Si vous voulez, nous pourrions prendre au moins un café aux cuisines, le temps que je termine mon service."

Il avait déjà joué les gardes du corps dévoués, il savait comment faire... Et ça l'amusait de voir comment la jeune fille allait réagir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonor
Admin
avatar

Nombre de messages : 326
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Prendre le frais sur le boulevard   Lun 19 Mar - 0:11

Eleonor accusa le choc sans broncher. Le jeune homme n'était apparemment pas le maître des lieux. Mais s'il était domestique, c'est qu'il y avait là un patron, sûrement très riche vu qu'il pouvait se payer hôtel particulier sur les Champs Elysées et s'offrir les services d'un robuste domestique.

Après une brève réflexion, elle décida d'accepter l'invitation. Il serait toujours temps d'écarter ce garçon plus tard, et elle pourrait toujours se vanter d'être entrée dans ce batiment...


"A defaut d'un restaurant, je pense que je saurais me contenter d'un café, à la condition qu'il soit meilleur que celui qu'on sert aux Halles..."

Ce qui était bizarre, c'est que le jeune homme n'avait pas tellement l'air d'un domestique. Elle connaissait le personnel des grandes maisons: soumis et un peu craintif. Pas comme ce type... Mais qu'importe après tout.

Dans l'immédiat, le but était d'entrer dans cet immeuble si chic.


"Je vous suis"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eleu.zeblog.com
Alexeï

avatar

Nombre de messages : 46
Métier : писатель
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Prendre le frais sur le boulevard   Lun 19 Mar - 0:23

Alexeï sourit, laissant apparaitre ses dents bien blanches et alignées. Il s'amusait de voir que la jeune femme avait été déçue en apprennant qu'il n'était pas le patron...

Heureusement que Flore était partie peu avant qu'elle arrive, sinon elle n'aurait pas joué le jeu et aurait compromis sa couverture. La jeune femme était gentille et très douée dans certains domaines, mais son intellect ne convenait pas du tout au jeune homme. Ca n'irait pas plus loin entre eux que de petites passades près d'un lit...

"Quand vous aurez goûté le café qu'on fait par chez moi, vous ne pourrez plus boire le jus de chaussette qu'on vend aux halles."

Il lui tendit le bras pour la conduire et s'approcha du bâtiment. Une fois entrés, il claqua la porte.

[=Dans l'hôtel=]

Une fois la porte fermée, il la mena vers les cuisines, traversant le hall et les salles à manger luxueuses. Ils croisèrent le majordome qui les regarda d'un air étonné, mais habitué aux exubérances de son patron, il ne broncha pas quand il appercu son petit geste discret et retourna à ses occupations.

Du café était encore posé que le comptoir de la cuisine, et Alexeï sortit deux tasses, remerciant intérieurement le décorateur qui avait eu la bonne idée de faire des placards aux portes transparentes. Il n'aurait pas été crédible s'il avait dû tous les ouvrir pour trouver les tasses..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonor
Admin
avatar

Nombre de messages : 326
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Prendre le frais sur le boulevard   Lun 19 Mar - 0:35

"Il ne m'arrive pour ainsi dire jamais d'aller boire l'infâme brouet qu'ils servent aux Halles, je préfèrerais mourir de soif"

Eleonor entra enfin dans l'immeuble. Une fois à l'intérieur, les richesses que l'on avait pu imaginer de l'extérieur se confirmaient. Presque sans exagérer, on avait du mal à voir d'un bout à l'autre des tables tellement elles étaient longues, et les murs disparaissaient sous les dorures.

Venant nourrir ses doutes, ils croisèrent un majordome qui lui avait une vraie allure de sous-fiffre et regarda son hôte avec étonnement. Ce type n'était décidément pas net, mais c'était plutôt amusant.

Ils arrivèrent enfin dans les cuisines, après avoir traversé un certain nombre de pièces où le luxe se disputait au raffinement. Elle avisa une chaise et s'installa dessus après une courte hésitation. Elle le regarda tranquillement servir le café dans des tasses si fines qu'on aurait pu les briser en mordant la porcelaine.


"Merci à vous, monsieur... monsieur comment?"


On ne posait pas ce genre de question aux belles gens, mais puisqu'apparemment il voulait se faire passer pour domestique, elle le traiterait comme tel jusqu'à preuve du contraire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eleu.zeblog.com
Alexeï

avatar

Nombre de messages : 46
Métier : писатель
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Prendre le frais sur le boulevard   Lun 19 Mar - 0:40

Alexeï se doutait qu'elle ne le croyait pas vraiment, sinon elle aurait arrété de parler de façon aussi précieuse. Néanmoins elle avait demandé son nom, alors il sourit, voyant qu'elle se piquait au jeu.

"Alexeï Orlov. Je suis russe, mais je pense que ça s'entend."

Il eut un petit rire cynique.

"Et vous que j'ai fait rentrer sans même savoir votre nom, comment vous appellez vous?"

Il se rendit compte quun domestique zélé n'aurait pas laissé rentrer une étrangère... Bah, de toute façon elle ne le croyait pas vraiment, alors...

"Et que faites vous dans la vie à part vous prendre les talons dans les pavés pour vous faire inviter au restaurant?"

Il sourit, conscient qu'elle risquait de mal le prendre et but une gorgée de café corsé appuyé contre la paillasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonor
Admin
avatar

Nombre de messages : 326
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Prendre le frais sur le boulevard   Lun 19 Mar - 0:55

Ah. Ainsi il était russe. Elle n'avait pas vraiment réussi à situer l'origine de l'accent. Un beau pays que la Russie. Il lui était déjà arrivé de s'inventer un aïeul venu tout droit de la cour du tsar pour faire plus vendeur. Cette pensée la fit sourire intérieurement.

"Eleonor Lefebvre, pour vous servir"


Elle but une petite gorgée de café et faillit se brûler la langue.

"Que penserait votre maître de me trouver là?"


A vrai dire, plus elle l'observait et plus elle se disait qu'il pourrait bien être le maître de la maisonnée, et que s'il l'avait emmenée aux cuisines, c'était pour la soustraire aux regards de l'épouse et des enfants. Il n'aurait pas été le premier à faire ça.

"Oh vous savez, se faire inviter au restaurant est déjà une activité en soi, dont je m'accomode avec plaisir. Mais habituellement, j'ai des techniques d'approche bien moins dangereuses pour ma personne."


Ses yeux pétillèrent et elle le regarda, se demandant quand est-ce qu'il se dévoilerait. A la réflexion, il disait peut-être vrai, et elle affabulait. Mais ça valait le coup de savoir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eleu.zeblog.com
Alexeï

avatar

Nombre de messages : 46
Métier : писатель
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Prendre le frais sur le boulevard   Lun 19 Mar - 12:48

Alexeï haussa des épaules.

"Le maître des lieux est toujours ravi de trouver de belles demoiselles dans sa cuisine ou ailleurs."

Il sourit encore, soufflant une mèche de cheveux qui lui chatouillait le nez.

Eleonor n'avait pas répondu à sa question sur son métier. Pourquoi une telle discretion? Aurait-elle peur de se faire mettre dehors si elle le dévoilait? A vrai dire, Alexeï avait bien des idées quand à sa profession, mais il ne voulait pas la brusquer.

Il faisait tourner entre ses doigts la tasse fine. La porcelaine était tellement délicate, qu'il en avait déjà cassé un certain nombre en serrant les doigts, victime d'une de ses nombreuses sautes d'humeur. Il savait qu'il n'était pas facile à vivre, et les domestiques de cette maison avaient depuis longtemps gagné leur paradis à le supporter, mais il était ainsi, et avait heureusement assez de pouvoir pour se permettre de ne pas avoir à changer.

Il regarda la demoiselle, lui proposant de la débarasser de son lourd manteau d'hiver, afin qu'elle soit plus à l'aise. Et en même temps, il reprit ses questions.

"Alors, quelles sont vos techniques d'approches habituelles?"

Pour tout dire, il n'était pas forcemment intéressé par ses techniques, mais parler de ce genre de badineries faisaient passer le temps. Et puis il pourrait juger de la délicatesse de la jeune femme... Ou pas.

N'étant pas marié ou ne serais-ce que fiancé, il avait le choix de se choisir des compagnes plus ou moins sérieuses, et il ne pouvait s'empécher que la demoiselle était un autre nom à apposer peut être à son tableau de chasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonor
Admin
avatar

Nombre de messages : 326
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Prendre le frais sur le boulevard   Lun 19 Mar - 20:25

Le sourire d'Eleonor s'élargit.

"Je suis impatiente de le rencontrer! Aurai-je l'honneur de faire sa connaissance avant longtemps?"

Elle ôta volontiers son manteau, la chaleur qui régnait dans la pièce étant largement suffisante pour se passer de gros vêtements.


Dans un souci de respect des conventions, au cas où elle aurait réussi à se faire inviter au restaurant, elle portait une jupe à la longueur réglementaire, c'est à dire quelque part entre la cheville et le genou. Elle s'était autorisé un long collier à l'aspect exotique sur un haut décolleté mais pas trop non plus. En bref, elle était habillée de façon parfaitement classique, l'absence de chapeau mise à part.

"Mes méthodes d'approche? Oh, c'est comme un coin à champignons, ça ne se répète pas, surtout pas à un vulgaire majordome"

Le risque était qu'il se vexe. Mais s'il se vexait c'était son problème, et pas celui d'Eleonor: il y avait des dizaines de vieillards richissimes qui recherchaient un peu de compagnie. Evidemment, cet Alexeï-là était plus attrayant...


"Je ne voudrais point insister, mais j'aimerais réellement rencontrer le maître de maison, pourriez-vous l'aller quérir?"

Ce qui était fantastique, à force de se promener de salon en salon, c'est qu'on y apprenait les tournures de phrases les plus saugrenues, et qui donnaient toujours du charme à une conversation...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eleu.zeblog.com
Alexeï

avatar

Nombre de messages : 46
Métier : писатель
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Prendre le frais sur le boulevard   Lun 19 Mar - 23:10

Alexeï fit une moue qui se voulait déçue. Il jouait le rôle du type qui était vexé par l'appat du gain de la jeune femme. Pourquoi voulait elle le voir si elle n'était pas intéressée par sa fortune.

"Bien."

Il posa sa tasse.

"Je vais le chercher."

Son accent écorcha les R de la phrase, et il sortit de la cuisine, laissant seule la jeune femme.

Il la laissait seule exprès, pour voir quel serait son comportement. Si elle osait quelquechose de déplacé, comme "fouiller" dans l'argenterie, il se ferrait un plaisir de la jeter dehors. Si non... Et bien elle venait de franchir une autre étape.

Il monta les escaliers, confiant au majordome la jeune femme, lui demandant en russe de ne pas se montrer mais de l'empécher de sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonor
Admin
avatar

Nombre de messages : 326
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Prendre le frais sur le boulevard   Lun 19 Mar - 23:22

En attendant que quelqu'un revienne, Eleonor finit tranquillement sa tasse de café. Cette activité ne l'occupa pas bien longtemps.

Elle se leva et admira la vaisselle à travers la vitre. L'ensemble du service aurait largement suffit à s'offrir une chambre dans un immeuble bien placé près des Halles. Lorsque la contemplation de porcelaine cessa d'être quelque chose d'intéressant, elle continua sa visite de la grande cuisine.

Du bout des doigts, elle caressa une tenture de velours. Qui avait réellement les moyens de s'offrir des rideaux de velours jusque dans sa cuisine? Pas grand monde, à l'évidence.

Elle écarta le pan de tissu pour pouvoir regarder par la fenêtre. Paris s'agitait, en cette heure de grande fréquentation. Se savoir bien au chaud à l'intérieur tandis que tout le monde se pressait de rentrer ou de faire ce qu'il avait à faire pour échapper au froid lui procurait un doux sentiment de plénitude.

Elle n'osa pas se servir une autre tasse de café. Ne sachant plus que faire, elle se rassit en attendant que quelqu'un vienne la chercher. Pour s'occuper quand même, elle inventa un jeu d'une simplicité enfantine: il s'agissait de deviner ce qui se cachait derrière chaque porte de placard. Elle était sûre de gagner: elle n'allait pas vérifier ensuite si son hypothèse était bonne ou non...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eleu.zeblog.com
Alexeï

avatar

Nombre de messages : 46
Métier : писатель
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Prendre le frais sur le boulevard   Lun 19 Mar - 23:46

Des bruits de pas descendant l'escaliers retentirent. Puis ce fut encore un échange de paroles en russe.

Les talons claquant sur le parquet, une personne approcha et se tint dans le pas de la porte.

Cane à la main, gilet de soie et veste en coton, fausse moustache et haut de forme, Alexeï prennait la pause dans l'encadrement de la porte. Toujours avec son accent cassant et sa voix grave, il s'adressa à la jeune femme.

"Bonsoir, ma chérie."

Puis il éclata d'un rire franc qui firent retomber sur ses yeux verts ses mèches noires.

"Il parrait que vous voulez rencontrer le maître des lieux? Mon garde du corps connais mes goûts."

Il souriait comme un gamin déguisé pour carnaval. En fait, il n'était nullement déguisé, à part pour la moustache. La cane était en ebene et semblait fort solide. Il l'avait souvent avec lui quand il sortait, surtout vu les quartiers mal famés où il trainait avec une mise bien trop aisée pour le décors.

Il la fit tourner dans sa main avant de la déposer à plat sur la table de la cuisine, attendant l'appréciation de son invitée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonor
Admin
avatar

Nombre de messages : 326
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Prendre le frais sur le boulevard   Lun 19 Mar - 23:57

Eleonor plissa légèrèment les yeux, comme pour avoir une meilleure vue d'ensemble.

"Vous ressemblez étrangement à votre garde du corps, d'ailleurs, la moustache en plus."

Un sourire éclaira son visage. La moustache se décollait légèrement sur la droite, donnant un air asymétrique au visage du jeune homme. Elle n'aurait su dire si elle le préférait vêtu de façon parfaitement anachronique, ou comme ça, très chic. Il y gagnait en élégance, mais peut-être pas en charme. Elle choisit de réserver son jugement pour l'instant.

"Vous voilà bien élégant, Monseigneur. Vous devriez apprendre vos habitudes vestimentaires à votre garde, qui semble avoir quelques lacunes en la matière."


Malgré sa carrure, le jeune homme n'avait pas l'air violent. Du moins elle l'espéra en voyant la canne d'ébène.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eleu.zeblog.com
Alexeï

avatar

Nombre de messages : 46
Métier : писатель
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Prendre le frais sur le boulevard   Mar 20 Mar - 0:29

Alexeï porta sa main à ses lèvres et décolla la moustache qui se détachait déjà et lui chatouillait le nez.

"Je suis trahi par mon propre matériel..."

Lorsqu'elle fit une remarque au sujet de ses vêtements, il enleva son chapeau et le posa sur la table.

"Je le comprends. Rester en bras de chemise est nettement plus confortable, surtout quand on a rarement froid."

Il eleva sa veste et la posa à côté de sa cane, mais garda son gilet.

"Bien, la mascarade est finie. C'était fort distrayant le temps que ça a duré, mais ça lasse... Qu'en avez-vous pensé?"

Logiquement, elle allait dire que ce n'était pas crédible, mais elle mentirait peut être pour lui plaire. Il n'aimerait pas cette seconde perspective...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonor
Admin
avatar

Nombre de messages : 326
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Prendre le frais sur le boulevard   Mar 20 Mar - 0:40

Eleonor eut un geste évasif et gracieux de la main. L'art de dire la vérité sans facher la susceptibilité d'autrui n'était pas toujours évident.

"Je dirais que vous avez un talent d'acteur certain. Mais vous pêchez sur le costume. C'est souvent le costume qui trahit jusqu'au meilleur des acteurs, bien que vous n'en soyez pas encore là, sauf votre respect"

Elle se leva. Même une fois debout, le jeune homme la dépassait de plus d'une tête. Et pourtant elle n'était pas petite.

"Et puisque nous en sommes à dire la vérité, n'avez-vous ni femme, ni enfant?"

Il n'avait pas l'air d'être le genre marié. Mais l'appartement était ridiculement grand pour une personne seule. Ce jeune homme était décidément bien difficile à cerner. Ca la changeait. Si elle avait du le définir, riche n'aurait pas été le premier adjectif cité. Plutôt... charmant. Ou frais. Même si frais ne convenait pas franchement non plus.

Elle secoua légèrement la tête, dans l'espoir que ses cheveux se remettraient d'eux-mêmes à leur place.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eleu.zeblog.com
Alexeï

avatar

Nombre de messages : 46
Métier : писатель
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Prendre le frais sur le boulevard   Mar 20 Mar - 1:07

Eleonor n'était pas totalement franche... Dommage... Mais dans un sens, à quoi pouvait il s'attendre?

Il la regarda alors qu'elle s'approchait. Charmante... La nuit qu'il avait passée avait été déjà sportive, mais c'était un homme, et sa libido n'était jamais vraiment en sommeil.

Quoi qu'il en soit, ce n'était pas un adolescent prépubère, et il savait très bien dissimuler ce genre de trouble.

"Ni l'un, ni l'autre."

Il s'appuya sur le bord de la table.

"Je n'ai pas envie de m'enchaîner pour le moment. Et je n'ai pas encore rencontré d'escalavagiste qui vaille le coup de perdre ma liberté."

En revellant ceci, il devenait un possibilité sur son tableau de chasse, il le savait. Mais il était un bien trop gros gibier pour lui laisser faire une traque facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonor
Admin
avatar

Nombre de messages : 326
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Prendre le frais sur le boulevard   Mar 20 Mar - 1:20

Finalement la première hypothèse était la bonne. Il était seul. Sauf vieille tant acariâtre qu'il n'aurait pas citée, par mesure de dignité. Les grandes tantes font partie des personnes qu'on n'expose pas en bonne place sur un arbre généalogique, mais qu'on relègue au dernier rang, avec les neveux par alliance.

En l'observant bien, il était le genre à inviter une fille juste pour la nuit, et à la raccompagner à la porte le lendemain, avec un bouquet de fleurs et les cheveux en bataille. Peut-être même qu'il venait d'en congédier une lorsqu'elle l'avait rencontré.


"Méfiez-vous quand même. Nombreux sont ceux qui se sont retrouvés menottes a poignet avant davoir pu se rendre compte de ce qui se passait"


Elle s'approcha d'un petit pas. Il pouvait encore décider de la ramener dehors. Auquel cas elle remercierait pour le café et reprendrait sa route. Il pouvait aussi la laisser rester, et cette perspective était plus agréable, surtout vu la température extérieure.

"Est-ce que je dois m'en aller? C'est que je ne voudrais pas vous importuner"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eleu.zeblog.com
Alexeï

avatar

Nombre de messages : 46
Métier : писатель
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Prendre le frais sur le boulevard   Mar 20 Mar - 2:00

Alexeï la regardait toujours mais maintenant son sourire était moins franc.

Ce genre de badinage était monnaie courante pour lui, mais elle avait parlé de menottes, et ça lui fit songer qu'il ferrait mieux d'éviter les remous. Il se savait protégé, mais il ne savait pas quelle serait la goutte qui ferrait déborder le vase...

"A votre guise."

Il préféra la laisser choisir. Si elle voulait rester pour de l'argent, ce n'était pas un problème. Et si elle était attachante, ça n'en serait que mieux pour eux deux. Mais il ne voulait pas non plus la prendre pour ce qu'elle n'était peut être pas... Les apparences pouvaient être trompeuses.

"Et il n'y a pas de monsieur Lefebvre qui vous attende quelquepart? Il doit se faire un sang d'encre..."

Les femmes mariées n'étaient pas son truc. Il y avait tellement de beautés ailleurs, alors pourquoi de compliquer la vie? Parfois il s'autorisait ce genre de transgression lorsque la jeune femme était particulièrement désirable, mais il faudrait plus qu'une simple attirance physique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonor
Admin
avatar

Nombre de messages : 326
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Prendre le frais sur le boulevard   Mar 20 Mar - 10:23

Si elle avait le choix, il était évident qu'elle restait. Pour confirmer sa décision, elle reposa sur le dossier de la chaise le manteau qu'elle avait déjà repris.

"Il y a bien un monsieur Lefebvre père. Qui doit se demander ce que sa tendre fille peut bien être allée faire à Paris au lieu de rester à la campagne. Il y a aussi un Lefebvre frère, qui lui est resté un bon paysan. Mais je suppose que votre question portait sur un Lefebvre mari, auquel cas il n'y en a pas."

Elle n'avait pas prévu de se marier dans les années à venir, à vrai dire. Pour elle, mariage était synonyme d'enfermement et d'ennui, ce dont elle n'aurait voulu pour rien au monde. Elle était le genre d'oiseau à se laisser dépérir de chagrin, enfermé dans une cage.

"Mais c'est gentil à vous de vous inquiéter pour lui."

Elle se demandait si la question, comme elle le pensait, sous-entendait autre chose qu'un simple intérêt pour sa famille

_________________


Dernière édition par le Mar 20 Mar - 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eleu.zeblog.com
Alexeï

avatar

Nombre de messages : 46
Métier : писатель
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Prendre le frais sur le boulevard   Mar 20 Mar - 13:55

Alexeï s'assit sur une chaise haute.

"Et bien tant mieux. Je n'aurais pas aimé avoir des comptes à rendre à quelqu'un pour vous avoir fait entrer chez moi sans sa permission."

Elle avait parlé de paysans et de campagne. Si elle avait l'air parfaitement parisienne, il imagina ce qu'avait dû être son enfance, et ce qui avait dû la faire monter à Paris.

Avec une telle lignée, et sachant que personne, même pas un frère, ne l'avait accompagnée, elle avait dû se trouver un travail rapidement pour ne pas mourrir de faim, a moins d'avoir un autre parent plus riche, mais elle en aurait surement parlé. Le seul métier qu'il envisageait pour elle le rassura quand à ses envies. Elle n'avait pas les mains d'une ouvrière, et ses habits étaient convenables.

Il lui sourit mais cette fois une petite lueur de convoitise éclaira son regard. Mais même s'il avait confirmation de ne pas faire fausse route sur sa condition, il ne voulait tout de même pas la brusquer. En tout cas pas chez lui. Il attendit donc de voir ce qu'elle allait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonor
Admin
avatar

Nombre de messages : 326
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Prendre le frais sur le boulevard   Mar 20 Mar - 20:30

Eleonor leva le nez pou observer le jeune homme. Il était déjà immense, et choisissait en plus de s'asseoir au sommet d'une chaise d'une hauteur vertigineuse.

"Vous m'avez invitée ici dans un but précis ou pour le seul plaisir de dilapider votre café?"

Il fallait bien reconnaître que le café était bon. Mais les beaux jeunes hommes seuls n'invitent pas les jeunes filles seules également uniquement pour parler chiffons devant du café et des biscuits. Ou peut-être que si. Mais ça restait assez rare.

Elle savait qu'une fille convenable ne montait pas à Paris sans chaperon ou famille, et il l'avait surement compris lui aussi. Elle n'avait pas non plus chercher à s'en cacher.


Et puis, elle avait de moins en moins envie de retourner dormir toute seule dans sa petite chambre du Moulin Rouge. Elle espéra qu'il en pensait autant, mais, n'osant pas le brusquer, elle détourna très largement sa question.


"Vous sortez quelque part ce soir?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eleu.zeblog.com
Alexeï

avatar

Nombre de messages : 46
Métier : писатель
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Prendre le frais sur le boulevard   Mer 21 Mar - 0:13

Alexeï souffla en l'air pour chasser encore une fois ses mèches trop longues.

"Je vous signale que c'est vous qui m'avez réclamé de l'aide, voire un restaurant... C'est vous qui aviez peut être un but précis."

Que voulait elle... Elle semblait faire durer indéfiniement le blabla. N'osait elle pas prendre l'initiative? C'était étonnant pour une personne de sa (probable) condition. D'habitude c'était elles qui prennaient les devants.

"Je ne prévois jamais à l'avance mes sorties. Ca dépend de mon humeur. J'ai des amis avec qui j'aime trainer, et puis j'ai mes entrées..."

Il n'avait pas envie de parler de peinture. Il se lev et s'approcha d'elle.

Il baissa la tête, alors qu'il était assez proche pour sentir l'odeur de ses cheveux et il en saisit une mèche, qu'il fit glisser entre ses doigts. Là, peut être qu'elle reprendrait un peu de courage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prendre le frais sur le boulevard   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prendre le frais sur le boulevard
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hollywood Dream Boulevard
» Prendre furtivement sa main, Oublier un peu les copains...
» Viens prendre ta claque !!!
» C'est pas la mort, ca y ressemble à s'y méprendre...
» Prendre des nouvelles de sa Meilleure Amie [ PV Nuage de Sauge ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris des Années Folles :: Paris de la haute société :: Les Champs Elysées-
Sauter vers: