Paris des Années Folles

Jeu de rôle à Paris dans les années 20
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Retour à Paris

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Armand

avatar

Nombre de messages : 45
Age : 28
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Retour à Paris   Dim 1 Juil - 22:59

Armand se réveilla doucement, sentant contre sa peau les rayons du soleil qui le réchauffait, mais aussi une petit air frais qui s’engouffrait dans la chambre aux fenêtres entrouvertes.

Il leva sa tête brune, encore ensommeillé, et fut ébloui par ce bain de lumière qui inondait la salle. Son regard marin scruta tout autour de lui. La pièce était pleine d’opulence, richement décorée, tapisserie
imprimée, meubles foisonnant, de belles peintures accrochées aux murs, vases, petits secrétaires…et de nombreux vêtements gisant sur le sol.

C’est à cette pensée qu’il tourna la tête pour contempler cette sulfureuse beauté qui demeurerait toujours entre les bras de Morphée. Il distinguait parfaitement son dos, la courbe voluptueuse de ses fesses bombées, le galbe de ses blanches jambes. Sa respiration était lente et régulière, elle dormait profondément. Il ne voyait pas son visage, juste son incandescente chevelure rousse aux boucles soyeuses et brillantes.

Il bailla et s’étira en prenant soin de ne pas la réveiller. Quel était son nom, déjà ? Arielle ? Cyrielle ? L’alcool embuait encore son esprit, mais il fallait dire aussi que la discussion n’avait pas été leur principale occupation de la soirée…et de la nuit.

Sans un bruit, il sortit des draps, et, à pas de loup, il ramassa ses vêtements au sol.

S’habillant rapidement – il en avait l’habitude-, il boutonna à peine sa chemise blanche, ni ne boucla sa ceinture. Retrouvant sa veste posée sur le dossier d’une chaise, il enfila ses bottes, et récupéra son chapeau.
Jetant un dernier regard sur cette femme qu’il ne comptait jamais revoir, il sortit de la chambre, traversa le corridor, le hall d’entré, puis se retrouva dehors.

L’air frais lui fit le plus grand bien. Il respira à plein poumon, et une délicieuse odeur de pain chaud lui titilla les narines. Ah, la France, depuis combien de temps n’y avait-il pas mis les pieds ? Rien ne lui avait plus manqué que ces matinées à traîner dans les rues, à écouter les joueurs d’accordéon et autre saltimbanques sur les routes.

La guerre avait pourtant laissé bien des traces, songeait-il, plus de joie, plus de rire. Que des ruines, que des souvenirs, que des souffrances. Et des veuves à consoler.

Il marcha en déambulant sans but précis, le rendez-vous du notaire n’aurait lieu que dans deux jours, et à ce moment-là seulement, il se retrouverait avec tous les avantages liés à son rang de noble. Le château familial, les entrées dans le beau monde, les accès à des fonctions politiques. Et de l’argent. Oui, de l’argent à ne plus savoir qu’en faire. D’après ce que l’homme de loi lui avait écrit, les caisses de la familles n’avaient pas été touchées, Marius, son frère aîné et avisé, avait tout placé à l’étranger pour plus de sécurité. Tout comme l’avait fait Armand. Mais quand bien même, il s’était fait de beau profits, durant cette guerre. Rien de tel qu’une bonne guerre pour s’enrichir.

D’un pas plus vif, faisant tonner le talon de ses bottes en cuir, il repéra la Moulin Rouge. Tien tien, peut-être pourrait-il saluer deux ou trois de ses anciennes amantes...si elles voulaient bien le revoir. Il avait semé une belle pagaille, la dernière fois.

Il s'arreta devant l'entrée, et sortit un cigare de la poche interieure de sa veste. Qu'il était bon, de revenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solange
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Métier : Couturière
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Retour à Paris   Dim 1 Juil - 23:56

Solange avait toujours appris que pour avoir ce qu'on voulait, il fallait pouvoir se sacrifier...Ca elle l'avait bien comprit et l'avait merveilleusement bien apliqué...Des sacrifices, elle en avait fait, peu avaient payés, du moins pas à la hauteur qu'elle avait voulu..Mais elle avait marché, elle s'était battu et peu à peu avait réussit à s'imposer dans cette société pourtant si étrangère.

Ce matin encore elle marchait dans les rues de Paris, cette nuit encore elle avait travaillé, et à cette heure encore le bout de ses doigts restait douloureux de s'être affairés autant. D'ailleur, ce matin encore elle avait une robe dans les bras...encore une fois elle venait livrer sa dernière demande.
Mais aujourd'hui il y avait du nouveau...Solange allait au théatre...Au théatre...

Rien qu'a l'idée elle en avait envie de danser...bon danser n'était pas vraiment le mot exact...mais le théatre, c'était tout ce qu'elle avait toujours voulu, la raison de tant de sacrifices, de nuits passées à travailler au lieu de de rêver...La raison de toutes ces humiliations, ces tissus sous-payés, ses oeuvre vues souillées par de mains qui parce que riches se croyaient toutes puissantes...
Oui, elle s'était battu, elle avait peu à peu réussit à percer dans son village de compagne, elle avait grandit, et son ambition avec...

Et sa nouvelle ambition...elle était là, devant elle..Le moulin rouge..LA référence artistique du moment...Bien sur,elle avait entendu ce qu'on disait...des filles de petite vertue, plus vraiment de l'art, du spectacle sans idée...Mais celà restait une scène,un endroit ou la liberté regnait...

Bien sur, à trop espérer, elle s'était un peu voilée la face, elle pensait qu'elle accepterait tout ce qui incombait au metier d'actrice..elle pensait que c'était possible, encore de monter sur ces planches...Le prix à payer ne comptait plus au point ou elle en était..

Et là justement, là où elle en était, c'était d'apporter sa dernière robe à l'actrice principale...Solange n'était venue que peu de fois mais elle savait déjà comment ça se passerait...L'homme aller raler, c'était cher une robe..surtout vu l'usage...Puis il allait apeller la jeune femme en question...elle serait sublime, souriante et aimable...et pourtant tranchante dans ces propos, elle regarderait l'étoffe, en serait satisfaite, sans plus..promirait d'en prendre soin, comme à contre coeur puis partirait, laissant le loisir à l'homme de payer...

Solange savait tout celà, puis plus encore...mais elle était là, s'approchant à grand pas de cet homme trop riche et de cette femme trop belle...Ses derniers instants avec le tissus dans les mains...Encore des rêves plein la tête..un retour à la réalité difficile...Ce serait dur pour y arriver...Il faudrait des sacrifices...Encore et encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand

avatar

Nombre de messages : 45
Age : 28
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Retour à Paris   Lun 2 Juil - 0:16

Armand fumait, recrachant la fumée de son cigare par petites bouffées, comme pour la garder plus longtemps en lui. Ces cigares-là, il les avait acheté au Mexique, lorsqu'il y avait fait esquale, quelques semaines auparavant. Hors de prix, certs, mais infinimment meilleurs que ceux que l'on trouvait en Europe.

Avec un petit sourire, il regarda la facade du Moulin Rouge. Plein de rêves, plein d'illusion. Voilà ce que c'était le Moulin Rouge. Un endroit dans lequel on venait oublier le temps d'une soirée. OU l'on s'emerveilait de ces costumes, de ces paillettes, des ces femmes.

Un bruit de pas retentit sur sa gauche. Il tourna ses yeux sombre et apperçut une jeune femme. Aussitôt, il la jeaugea de son oeil expert. Grande, élancée, avec un visage harmonieux et des traits fins. Et blonde. Il esquissa un nouvau sourire charmeur, jeta son coûteux cigare dans la rue sans même l'avoir terminé. Il s'approcha de la demoiselle. C'était une roturière...elle ne faisait pas de la scène, non, elle avait plutôt l'air d'être derrière. Ou une simple spectatrice, aussi. Mais la robe qu'elle tenait entre ses bras laissait à penser que c'était plutôt un habit de scène. Couturière, alors ? Fort bien, il s'en contenterait. Sauf si elle était pucelle, ce qu'il n'allait pas tarder à découvrir.

"Vous travaillez ici, mademoiselle ?" commença t-il en montrant un visage enjoleur.

Il s'approcha d'elle avec sa démarche asurée et féline.

"Votre visage m'est vaguement familier...nous serions-nous déjà rencontré quelque part ?"

Il leur disait ça à toutes. Les prudes rougissaient, les devergondées s'enflammaient, et les épouses se reservaient derrière un masque de froideur affectée.

" Je suis Armand de Nanterre, duc de Nanterre." fit-il en s'inclinant et en otant son chapeau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solange
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Métier : Couturière
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Retour à Paris   Lun 2 Juil - 0:32

Solange s'approchait de son rêve, chaque pas un peu plus près de la désilusion habituele...Elle s'y attendait, voir tous ces artifices lui faisaient terriblement envie...Et en même temps lui rappelait la distance de ce monde...

Elle fut coupée dans sa rêverie par une voix qui provenait de sa droite.Surprise, elle se détourna peut être un peu trop vivement, mais veillant bien à ce que la robe ne bouge pas.

La question l'étonna un peu...ça lui aurait tellement fait plaisir de travailler ici...Enfin le jeune homme n'en avait rien à faire et elle n'allait aps lui déballer sa vie...

"Non, je ne travaille pas ici...J'ai des missions, je me charge uniquement de coudres quelques costumes...et accessoirement de les amener.."

Elle baissa imperceptiblement la tête à cette idée...D'ordinaire c'étaient les riches propriétaires qui demandaient à la couturière de se déplacer..Ici, c'était la jeune femme qui avait insisté pour venir...Allez savoir pourquoi...

La question suivante la dérouta de nouveau..aussi elle en oublia les codes de la bonne société un instant, dévisageant son interlocuteur, aussi charmant soit-il...

"Non..Il ne me semble pas..Il faut dire que je ne suis aps ici depuis bien longtemps..Je n'ai pas rencontré grand monde si ce n'est quelques clients..Je suis désolée..."

Bien oin de s'imaginer qu'il s'agissait d'un supterfuge (parce qu'elle est quand même moyennement maligne..v_v), elle se sentait embetée de ne pas se rappeler de quelqu'un..elle avait pourtant une bonne mémoire...

A l'annonce du prénom, elel se contint pour ne pas changer de couleur...alros il était de la haut...C'était peut etre pour ça qu'elle ne le replaçait pas...le mari d'une de ses clientes?
comme le voulaient les codes de la bonne société, elle s'inclina afin de saluer l'homme.

"Monsieur....Je me nomme Solange...Leguenec Solange"

C'est sur qu'a coté de lui, elle faisait pale figure...Un sentiment habituel de rencoeur monta..le même qu'e d'habitude..cette sensation de n'être rien face à cet homme qui bien sur était d'un autre monde...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand

avatar

Nombre de messages : 45
Age : 28
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Retour à Paris   Lun 2 Juil - 1:04

*Tien tien, une bretonne, une provinciale venue à Paris pour se faire engloutir par son monde et ses lois. Délicate chose à protéger*, songa t-il. Surement sans mari. Une vierge perdue dans la grande ville. Il n'en ferait qu'une bouchée. Personne pour veiller sur cette rose...

" Il me désole infiniment de ne pas avoir connu une beauté telle que vous plus tôt", fit-il sur un ton révérencieux. "Je suis charmé, mademoiselle Leguenec. Charmé, et ravi"

*Il faut se méfier, Solange, du grand méchant loup que l'on croise sur sa route,* songea t-il avec une lueur de convoitise dans les yeux.

"Ainsi donc, vous êtes couturière...un bien rude métier pour une si jolie jeune femme" déclara t-il avec une fausse admiration.

Il ne fréquentait pas les gens du peuple. Ils n'étaient que le bas de l'échelle, même si, il y'avait de cela peu de temps, il avait faillit lui-même s'y retrouver...une dégringolade de la bourse. Fort heureusement, il avait été sauvé par de judicieux investissements de dernière minute.

"Est-ce la robe que Rose portera ce soir ?" demanda t-il.

Rose. La perle des perles, l'étoile, du Moulin Rouge. Une brune brulante et passionée avec qui il avait passé d'agréables moments. Elle aurait presque pu réussir à calmer l'insatiabilité d'Armand. Mais chassez le naturel, il revient toujours au galop.

Il regarda les mains de Solange, et y distingua de minuscules plaies d'aiguilles, puis scruta son visage encadré de cheveux blonds. Elle ressemblait à un ange.

"Laissez-moi porter cette encombrante robe, je vous en prie...pour rien au monde je ne faillirai à mon statut de gentleman."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solange
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Métier : Couturière
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Retour à Paris   Lun 2 Juil - 11:50

Solange restait la tête légèrement baissée, signe d'un respect forcé,d'une coutume qui n'avait rien de naturel...La jeune fille méprisait cette obligation autant qu'elle était prête à mépriser l'homme qui lui faisait face.

Dans ce monde ou ele avait grandit seule, jetée dans un jeu dont elle ne comprenait pas les règles, peu à peu, elle se faisait ses propres règles...Bon d'accord, elle était assez naives, c'est le moins qu'on puisse dire, d'accord aussi elle était surement trop gentille...Mais elle en avait marre qu'on le lui fasse remarquer...

Ses paroles résonnaient dans sa tête, ce n'était bien sur , pas la première fois qu'elle les entendait...Mais rarement par un homme de cette stature.Et elle avait beau être braquée, elle ne pouvait s'empecher de remercier son interlocuteur d'un signe de tête...Il y avait certes plus poli, mais elle n'avait pas envie...

A la remarque suivante, elle ne put s'empecher de relever la tête croisant un instant le regard de l'homme...que quelqu'un de ce genre s'interresse à son metier t à sa santé...C'était bien la dernière des choses auxquelles elle aurait pensé...

"Vous savez...Dans un milieu comme le mien, que l'on soit beau ou laid n'a pas grand chose d'important"

Solange avait gardé son ton doux habituel mais pourtant il y avait une idée soujascente à ceci...Ce n'était surement pas des gens comme lui qui l'aurait été à se sortir de sa condition..alors les bonnes paroles...

Cependant il semblait connaitre les lieux, puisqu'il avait l'air de connaitre ses occupantes...Et Solange resta un petit moment muette, légèrement surprise, sans trop savoir pourquoi...

"Je..Je ne sais pas, on m'a commandé cette robe..Je ne sais pas qui la portera...Ce n'est que la deusième fois que je viens ici, je ne connais encore personne"

Sentant qu'il la detaillait, elle se raidit légèrement..il n'était pas le premier à agir de la sorte, surement pas le dernier...Parce qu'il était supérieur de naissance il pouvait se permettre de l'examiner comme du bétail? Elle ne laissa cependantn rien transparaitre, restant derrière son sourire aimable.

"Je suis désolée mais je fais un point d'honneur de porte mes créations moi-même...non que je vous pense indélicat, juste que j'aime trop mon oeuvre pour la céder à quelqu'un d'autre que ma cliente.."

De nouveau un souire, d'excuse celui-ci...elle se demandait comment il réagirait..surement comme Cyprien, quelques jours plus tôt...Parlerait-il lui aussi de "fierté mal placée"...Fort possible, mais c'était une des rares choses dont Solange se fichait eperdument...Elle aimait son travail...était-ce trop demander?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand

avatar

Nombre de messages : 45
Age : 28
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Retour à Paris   Lun 2 Juil - 12:05

Elle semblait timide, reservée, humble. En somme, une femme qui savait ou était sa place, pas comme beaucoup d'autre en ces temps, des femmes qui voulaient plus de libertés, et plus de droits...comme si une femme pouvait en avoir...(^^) cela était ridicule.

"La deuxième fois ?" s'etonna t-il. "Vous êtes donc la nouvelle couturière...mais pourquoi ne travaillez-vous pas dans les locaux du Moulin Rouge comme toutes les autres ?"

Il la regardait s'accrocher à sa création, presque comme si ça vie en dépendait, ce qui devait surement être le cas...Si elle perdait la robe, elle n'aurait pas son salaire...cela la rendait encore plus vulnérable.

"Ne vous excusez-donc pas, mademoiselle Leguenec, c'est tout à votre honneur. Un métier comme le votre doit exiger beaucoup de sacrifices"


Il ne pensait pas le moindre mot de ce qu'il venait de dire, mais la fin justifiait les moyens. Il passa la main dans ses cheveux pour remettre ses mèches de jais en ordre. Il n'avait pas eu le temps de bien se préparer, ce matin-là. Mais lorsqu'il était sur son navire, cela était pire, alors, il pouvait bien envoyer au diable quelques conventions physiques.

"Mais venez-donc avec moi, je m'appretai justement à rentrer. Je dois revoir des vieilles connaissances, peut-être pourrais-je vous les présenter ?" fit-il, affable.

Elle allait accepter. Une fille du peuple qui accompagne un noble, un noble qui peut lui ouvrir des porte qui plus est. Une occasion trop belle pour ne pas la saisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solange
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Métier : Couturière
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Retour à Paris   Lun 2 Juil - 13:00

Solange eut un faible sourire devant l'étonnement du jeune homme...Tout le monde n'avait pas la chance d'acceder à ce qui lui semblait naturel...

"Je ne travaille à vrai dire pas vraiment pour le Moulin Rouge..J'ai une commission de temps à autre..enfin j'en ai eu deux..Mais j'ai aussi d'autres clientes qui n'ont rien à voir avec ce lieu.."

Un jour peut-être elle aurait la chance de travailler dans ces locaux...Ce serait probablment la chance de sa vie..Mais ça elle n'allait pas le raconter au premier venu...Surout vu la condition de ce premier venu...

Elle remercia de nouveau l'homme quand il comprit qu'elle ne lacherait pas l'étoffe...Et bien sur, il y eut tout de suite la notion de sacrifice...Mais pour Solange, l'ultime preuve de bravoure était de souffrir sans en avoir l'air..Alors oui, elle se sacrifiait beaucoup, mais si il s'imaginait qu'ele allait le lui dire...

Alors dans un nouveau sourire, léger et un peu amusé, elle reprit.

"Mon metier me plait beaucoup trop pour que je song à m'en plaindre.."


C'est sur que lui il devait avoir un peu de mal à comprendre ce que sacrifice voulait dire..Mais elle n'allait pas lui donner raison en s'apitoyant sur son sort...ça elel se le refusait, par amour propre...Femme peut-être, mais avec tout de même sa fierté...

Un homme qui entreait de bon matin dans un lieu comme celui ci? Alors c'était un habitué...Donc focément quelqu'un qui faisait fit des conventions...Solange allait peut-être un peu vite en conclusion mais elle se doutait bien que le noble n'était aps tout ce qu'il y avait de plus conventionnel...Il n'en restait pas moins quelqu'un d'un autre monde...

"Avec plaisir..Mais je ne voudrais pas vous déranger si vous avez à faire..Je pense réussir à trouver mon client seule"

La forme était là...On ne pouvait aps accepter de but en blanc une proposition de la sorte, n'empeche que si il revenait sur ses propos, elle serait bien déçue...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand

avatar

Nombre de messages : 45
Age : 28
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Retour à Paris   Lun 2 Juil - 17:52

Il sourit aux explications de la jeune femme, ne l’écoutant que d’une oreille distraite, plutôt focalisé sur cette bouche qu’il ne tarderait pas à embrasser, et sur ce corps dont il découvrirait les moindre recoins ^^

« Voyons, comment pourriez-vous me déranger ? Vous êtes exquise » déclara t-il.

Prenez les femmes du peuple pour des reines, et elle vous mangeront dans la main. Offrez-leur un simple collier de diamant, et elle vous considèreront comme leur dieu. Il était si facile de parvenir à ses fins avec elles. Cependant, elles n’étaient pas capricieuses comme les dames de la Haute, ni aussi collet-monté…Leurs goûts étaient simples et basiques, et tout ce qui sortait de l’ordinaire devenait objet de culte pour ces miséreuses.

« Je serai ravi que vous vous joignez à moi, mademoiselle Leguenec. » fit-il en tendant son bras droit pour qu’elle le prenne.

« Je vous ferai visiter les lieux si vous ne connaissez pas. Etes-vous déjà allez dans la loge de Rose ? Je suppose que oui si vous travaillez ici…c’est une pièce très hétéroclite, et très intéressante. Et puis Rose est quelqu’un d’adorable, peut-être la rencontrerons-nous ?

Il débitait des banalités, mais il fallait bien qu’il l’appâte, non ? Rencontrer l’étoile du Moulin Rouge n’était pas donné à tout le monde.

Armand enjoignit à Solange de le suivre, puis il ouvrit les portes, laissant passer la demoiselle.

"Venez", fit-il, "entrons"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solange
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Métier : Couturière
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Retour à Paris   Lun 2 Juil - 18:40

Solange fut un peu gênée par les paroles de l'homme...Ces paroles ressemblaient plus à des leçons, des choses qu'on la forçait à croire que vraiment des compliments. Ces mots ne faisaient qu'accentuer la différence qu'il y avait entre eux...c'était une façon de l'approcher comme une autre...même les femmes de ses clients lui parlaient de la sorte...devant leur femmes même..elles savaient bien qu'elles n'avaient rien à craindre de cette seconde main.

Au lieu de profiter et de s'enivrer des mots délicats que le jeune homme lui offrait à la pelle, Solange avait plus tendance à peu à peu se braquer et a s'enerver de se sentiment d'inferiorité...

Cependant , une fois de plus elle n'en montra rien, elle avait appris les règles de la bonne société, elle souriait et tout allait bien..De plus dérrière son air supérieur qui enervait la jeune fille, il fallait reconnaitre que le garçon était charmant..alors quitte à faire des sacrifices auprès d'un home, autant qu'il soit le plus agréable, du moins à regarder...

Elle pris done le jeune homme par le bras, comme il le lui indiquait, veillant bien à ce que la robe ne bouge pas sur son bras droit.

Ce faisant, elle écoutait ce que lui déblatairait Armand...il y avait quelque chose de pompeux dans ce qu'il disait...cette façon de montrer qu'il était habitué des lieux...Comme pour accentuer le dégout de la jeune fille en lui montrant ce qu'elle ratait....

Essayant de se concentrer sur son oeuvre, d'imaginer l'entrevue, de se rappeler la tête de l'acheteur au lieu de s'ecoeurer inutilement, elle suivit le jeune homem d'un pas leger, entrant dans l'établissement.

"Je vous suis.."

Après quelques pas dans le monument, elle cru reconnaitre les lieux, tenta de se suvenir...en tout cas c'était toujours la même luxure et la meme richesse que dans ses souvenirs...quoiqu'à la limière du matin ça perdait un peu de son charme...La nuit devait être magnifique dans un lieu comme celui-ci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand

avatar

Nombre de messages : 45
Age : 28
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Retour à Paris   Lun 2 Juil - 19:32

Lorsqu'il pénétra, accompagné de Solange, dans le hall du Moulin Rouge, des tonnes de souvenirs lui revinrent en mémoire, et il fut pris d'une joie subite qu'il n'aurait jamais soupçonné un seul instant.

Son visage ne refléta plus l'arrogance et la fierté, mais une luminosité étrange qui irradiait de tout son être. Son coeur faisait des bonds dans sa poitrine, qu'il était bon de revenir ici. Comme un retour chez soi.

Il tint fermement Solange près de lui, ne pouvant s'empecher de sourire.

"C'est toutjours aussi grandiose" , déclara t-il sans forcément attendre de réponse.

De la musique filtrait des murs, la scène se trouvait juste derrière cette grande porte par laquelle le public entrait pour joindre leurs sièges. On entendait des rires, des éclats de voix, des explosions...c'était les répétions, les mises au point avant les représentation nocturnes.

La grande porte s'oucit brutalement, et Rose sortit, le visage rouge de colère. Elle était habillée d'une robe émeraude au profond décolleté qui mettait en valeur sa généreuse poitrine, et sa peau diaphane. Elle était coiffée et maquillée, du rouge sur les joues, sur les lèvres, et du noir autour des yeux qui mettait en valeur leur bleu indigo. Toujours aussi belle.

"Je ne peux pas travailler dans ces conditions ! Je que vous viriez cette garce rousse ou c'est moi qui part, vous m'entendez ?" criait-elle.

Derrière elle arrivait un petit homme au ventre rebondit, portant une veste en queue de pie. Il s'agissait de Bernardo, l'un des impressario de la star.

"Mais mademoiselle Rose, nous manquons de danseuses, nous ne pouvons pas renvoyer Francine..." faisait-il avec un visage paniqué.

Armand se pencha vers Solange.

"Vous avez de la chance, vous assistez à une des légendaires colère de Rose...beaucoup tueraient pour ça" lui murmura t-il tout bas à l'oreille, sur un ton léger et moqueur.

Il lacha Solange et s'avança pour saluer Rose, mais c'est elle qui l'apercut d'abord. Son visage refléta d'abord une grande stupéfaction, puis devint encore plus en colère. Elle fondit sur lui et le gifla avec force.

"Espèce de salaud ! Pas un mot...pas un mot en trois ans ! Je vais t'égorger et piquer ta tête sur un des plots du Moulin !" ] rugit-elle

Armand lança vers Solange un regard désolé.

" Eh bien, quel accueil, mon ange, toujours aussi vindicative à ce que je vois. Je te présente mademoiselle Solange Leguenec, et soit gentille avec elle, c'est une de tes couturières"

Rose toisa Solange, puis détourna son attention pour la reporter sur Armand.

"Encore une de tes conquetes ? Tu reste toujours le même petit sal..."

"Je reviens pour de bon", coupa t-il avant qu'elle n'en dise trop sur lui devant Solange "Et je te prierai de respecter mademoiselle Leguenec"

Rose haussa les épaules, se contentant d'écarter une de ses mèches de son visage pour la place derrière son épaule.

"Une couturière, tu dis ? Je ne t'ai jamais vue auparavant...tu es nouvelle ? Et ce que tu portes...c'est une de mes nouvelles robes ?" demanda t-elle à Solange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solange
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Métier : Couturière
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Retour à Paris   Mar 3 Juil - 0:39

Solange se déléctait de l'envirronement qui lui était offert...elle se nourrissait de toutes ces richesses et s'enivrait de la moindre parcelle d'or. Alors tant pis si elle passait pour la paysanne de service, elle avait besoin de cette beauté d'apparence...
Aussi elle ne fit pas vraiment attention quand le jeune homme s'exclama à ses cotés...Elle en pensait à peu près autant..

Elle resta un instant muette en voyant l'apparition de la jeune femme...elle ne savait rien d'elle et pourtant devina aussitot qu'il s'agissait de Rose...Tout en elle degageait grace et élégance..elle était belle...Vraiment très belle, presque trop belle pour être réelle...
Solange n'était pas du genre à idolatrer quelqu'un..Mais là, il fallait l'avouer, elel était littéralement subjuguée...si un jour elle pouvait être comme ça...

Son caprice amusa la jeune couturière...L'ultime luxe...Arriver à mettre tout ce petit monde sous pression simplement en promettant de partir...Et cet homme qui lui offrait sa diversion revée...Cet homme trop classe pour être naturel.

Solange avait l'impression d'être au spectacle...Il ne lui en fallait pas beaucoup pour que son imagination s'enflamme..Et un surire enfentin restait ,plannant sur ses lèvres...

Son sourire s'élargit encore plus quand elle entendit la confidence de jeune noble , a laquelle elle répondit.

"C'est vrai que c'est du grand art..mais de là à tuer..."

Elle réalisa à peine que le jeune homme la lachait, trop envoutée par la scène qui se déroulait sous ses yeux..alors elle avait vu juste...Ce jeune homme était bien peu repcteux des codes de la sociétés qui lui étaient imposés...Mais après tut, celà semblait être une coutume chez ces hommes là...
Une dispute de couple...Une vraie...ça avait beau êtremoche sur le principe, ça restait un beau spectacle..et ça permettait d'en savoir un peu plus sur ce jeune homme qui se cachait bien derrière son masque de noble prétencieux...

Cependant, dès que la jeune femme reporta son attention sur elle, Solange baissa la tête , presque plus respectueuse qu'envers le jeune noble.

"Mademoiselle..Oui, ej suis couturière mais je suis nouvelle dasn la capitale, je ne suis venue i qu'une seule fois et je ne vous ai pas rencontrée..Je ne sais si cette robe est pour vous, c'est un homme qui me l'a commandé..."

Ce disant, elle releva la tête et examina la jeune fille d'un oeil experte, evitant d'être trop effrontée.

"Mais au vu de votre stature, il semble bien probable qu'elle soit en effet pour vous..."

Sur ce, elle déplia la robe, la montrant à la belle demoiselle...comme d'habitude Solange y avait passé du temps..et comme d'habitude, c'était visible...un chef d'oeuvre...Des coutures parfaites, des tissus assemblés avec gout...Tout son coeur était dans ses ouvrages.

Mais Solange était tout e qu'il y a de plus humble et se refusait de vir la réel valeur de ce qu'elle avait entre les mains...laissant l'actrice apprécier l'étoffe à sa juste valeur...ou pas....



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand

avatar

Nombre de messages : 45
Age : 28
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Retour à Paris   Mar 3 Juil - 1:53

[hrp : je répond...je ne peux pas aller dormir sans répondre ^^]

Armand regardait Solange baisse docilement la tête. Un vraie petite innocente. Elle n’oserait pas lui tenir tête. Excellent, excellent. Cela rendrait le clou du spectacle d’autant plus amusant.

Rose quant à elle, détaillait la robe avec minutie. Son parfum capiteux embaumait même jusqu’aux narines d’Armand. Un parfum fort, mais infiniment féminin. Puis elle regarda Solange avec un sourire au coin des lèvres.

"Vous êtes douée de vos mains...Revenez me voir un de ces jours, je vous trouverai un travail au Moulin."

Armand comprit bien le sens de ses paroles, et le sous-entendu implicite. Il sourit pour garder la face, mais se tenait prêt à étrangler Rose.

La danseuse en chef palpa la robe, l’examina sous toutes ses coutures, puis se tourna finalement vers Bernardo, en posant ses deux bras sur ses hanches épanouies.

La flatterie de Solange eut de l’effet, Rose porta les mains à ses joues avec un sourire, puis regarda son reflet dans la fenêtre, en réarrangeant sa coiffure.

« Vous êtes mignonne…Je veux cette robe, Bernardo. Je veux la porter ce soir. » fit-elle en prenant un ton péremptoire.

« Mais ma colombe, vous ne pouvez pas, elle ne permet pas d’amples mouvements, vous ne pourrez jamais danser avec… » fit l’impresario en prenant rose avec des pincettes.

Rose fronça les sourcils, et pris une pose avantageant son magnifique déhanché.

« Je veux cette robe, j’ai dit. »

Son ton était menaçant, ses yeux lançaient des éclairs.

Armand, pour sa part, s’approcha de Rose, la prit par la taille et la ramena devant Solange, en désignant l’habit.

« Mon ange, ce n’est pas un problème, il n’y a qu’a fendre la robe jusqu’aux hanches, on pourra tous admirer tes jambes, comme ça. Je suis sûr que mademoiselle Leguenec sera d’accord pour modifier le tenue juste pour toi, n’est-ce pas mademoiselle ? »

Les épaules de Bernardo s’affaissèrent, il poussa un profond soupir. Armand venait de lui éviter un autre caprice de la diva.

« je vais de ce pas en avertir notre directeur…tout doit être noté…oui, tout doit être noté », fit le petit homme avant de s’en aller par la même porte ou il était entré.

Armand, qui tenait toujours fermement Rose contre lui, la serra d’un peu plus près, et descendit sa main jusqu’à ses fesses. Personne ne le vit, il prit garde à ne surtout pas le montrer à Solange. Rose eut un léger sursaut qu’elle justifia par un sourire affable.

« Eh bien, mademoiselle Leguenec, qu’attendez-vous ? Au travail ! Je vais vous accompagner…Rose, nous montons dans ta chambre, je crois me souvenir qu’il y’a un parfait matériel à couture…comme cela, vous verrez les appartements du Moulin, mademoiselle Leguenec…n’est-ce pas fantastique ?" déclara t-il avec engouement.

L'idée étant d'utliser la chambre pour une autre distraction que la couture, bien évidemment. D'abord, il la ferait boire un peu, histoire de la détendre. Puis, il entamerai son processus ^^

« Moi ? Coudre ? Mais qu’est-ce que…Ah oui, c’est vrai. J’avais oublié. Cela fait si longtemps que je ne m’y suis pas adonnée » elle eut un petit rire " Prenez donc ma chambre, mes affaires et mon lit » reprit-elle, en prenant bien garde à ce que le mot « lit » ne soit entendu que par Armand.

Ce dernier manqua de l'étrangler. Elle allait casser son coup avec ses sous-entendus !!! Il lui pinça les fesses pour la mettre en garde, et lui lança un regard menaçant.

Le rire cristallin de Rose fusa, puis elle se libéra de l'étreinte de son ancien amant.

"eh bien...allons-y".

Il ne lui laissait pas vraiment le choix, et passa son bras au dessous du sien, avant de l'entrainer avec lui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solange
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Métier : Couturière
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Retour à Paris   Mar 3 Juil - 17:13

[Hrp: Malade...Tu vas te tuer à la tache xD)

Solange rougit légèrement aux compliments de la jeune femme...Contrairement à ces dames de la bourgeoisie, ces phrases étaient simples, et tellement plus vraies que ces exclamations bruyantes de ces pintades...

Elle ne comprit pas réellement la proposition que lui faisait l'artiste..D'une aprt elle était touchée par son attention,d'autre part elle ne savait pas trop à quoi s'attendre...De toute manière elle savait bien qu'il y avait peu de chance pour que la jeune femme actualise sa proposition alors....

Elle redressa la tête, curieuse de savoir la suite, quand elle entendit la jeune actrice exiger de porter la robe..Et eut une légère moue quand l'impressarion fit remarquer que l'habit generait les mouvements...C'était pourtant l'exacte forme qu'on lui avait demandé...Elel se garda pourtant bien de commenter..

Quand Armand proposa de changer un peu la robe, elle se redressa tout à fait.

"oui, bien sur je peux l'arranger...il me faudra un peu de temps mais je peux bien sur vous dégager les jambes pour que vous soyez pus libre..Je le ferais avec plaisir."

Finissant sa phrase dans un sourire destinée à Rose, elle replia la robe puis la posa d nouveau sur son bras droit, veillant à ne pas la plisser ou l'abimer d'une quelquonque manière...Et rêvant d'un jour avoir autant de préstence que la jeune femme qui lui était montrée comme exemple.

Elle fut coupée dans sa novelle reverie par les paroles du jeune noble.Elle eut un geste d'excuse bien vite interrompue par une surprise quand il lui propsa de monter dans les loges du moulin..c'était à la fois beaucoup d'honneur et plutot louche..mais bon, tant pis...Il y avait pire niveau sacrifice..

Elle se mit donc en route, entrainée par le bras d'Armand, ne manquant pas de remercier chaudement la danseuse pour son accord.

De nouveau , dans els couloirs, elle s'envirait de se luxe et de cette richesse affichée..remarquant au passage qu'en deux ans le jeune homme n'avait pas bien oublié le chemin...


[Hrp2:Ecrit en écoutant "El tango de Roxanne"...ça plante le décors!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand

avatar

Nombre de messages : 45
Age : 28
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Retour à Paris   Mar 3 Juil - 18:31

[ hrp : il fait ce qu'il faut, pi c'est des phrases relativement courtes ^^]

Armand, accompagné de Solange, progressait à travers le Moulin Rouge. Il se souvenait parfaitement ou était la chambre de Rose – comment l’oublier, lui qui y avait passé tant de nuits ?-. Ils montèrent les larges escalier pour arriver au second étage, puis, ils traversèrent un long corridors aux murs tapissés de peintures originales, de handeliers, et d’objets en tout genre. Ils croisèrent des danseuses à moitié vêtues qui répétaient, des acrobates, des enfants, et même un nain. Armand les connaissait à peu près tous, il se fit accueillir gracieusement par les hommes, et les femmes lui jetaient des œillades meurtrières, ou bien langoureuses. Il aurait ou choisir n’importe laquelle pour cette nuit-là, mais Solange restait sa favorite. Elle était belle et naïve, et puis…il pourrait lui apprendre beaucoup de choses ^^

« vous avez devant vous le cœur du moulin », présenta t-il, « ce sont les loges des artistes… »

Ils continuèrent jusqu’au bout du couloir qui déboucha sur un autre escalier, mais en colimaçon cette fois-ci. Il laissa passer Solange, et, une fois en haut, ils pénétrèrent dans l’antre de Rose.

C’était une pièce très baroque, ornementée à outrance, aux couleurs vives et chatoyantes. Au fond de la grande pièce se trouvait le lit, sur lequel était posée une peau de léopard dont la tête fixait ce couple étrange qui venait d’entrer. Oui…bien étrange couple. L’une, candide, douce et angélique, l’autre, sombre, calculateur et dangereux. Cela ne donnerait rien de bon. La victime ne s’en remettrait pas.

Armand se libéra de Solange, et marcha jusqu’au milieu de la chambre. Chaque endroit sur lequel il posait son regard lui rappelait ses nuits passionnées avec Rose…le petit secrétaire, au fond, le bord de la fenêtre, le tapis, la porte du placard, et bien sur, le lit.

Il se tourna vers sa compagne, tout en envoyant valser son chapeau sur le lit.

« Désirez-vous boire quelque chose avant de commencer ? Un verre de vin peut-être ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solange
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Métier : Couturière
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Retour à Paris   Mar 3 Juil - 19:19

Solange gravit les marches au bras du jeune noble..s'emerveillant du moindre détail qui devait paraitre habituel et necessaire aux habitués...Telle une enfant se permettant une excurtion en ville, elle s'amusait de tout...

Son admiration se déplaça peu à peu de slieux vers les personnes..Toutes dégageaient cette impression de force et de joie que leur pretait la scène..Tous scintillaient, même hors des feux de la scène...Ils n'étaient aps dans leur roles mais étaient déjà sur scène..sur la leur, celle qu'ils se préapraient pas après pas...

Solange capata les différents regards adressés au jeune homme...elle s'en amusa...Tout ceci confirmait ce que Rose avait sous entendu, voire même clairement dit, sur le caractère d'Armand...Solange se dutait un peu qu'elle était la prochaine de la liste...Cette idée la rendait un peu songeuse...Elle ne l'aurait pas vu comme ça, sa première fois...Mais ele n'aurait pas de moyen de protestation...et puis en frequentant les hommes de la haute sphère , elle avait bien comprit que ce sir lui était reservée...alor slui plutot qu'un autre...lui avait l'avantage de la beauté...


Toutes ces idées se bousulaient dans sa tête alors que le jeune homme faisait le sprésentations avec le slieux...Sans rien laisser paraitre de sa reflexion, elle répondit d'un signe de tête un d'un sourire...

Une fois dans la chambre, elle resta stupéfaite...si le lieu sentait la beauté, cette chambre précisément respirait un luxe raffiné..et la chambre semlbait assez bien refleter sa propriétaire..Capricieuse et attirante...

Quand Armand lacha son étrainte, elle prit la liberté de faire le tour de la chambre..elle tomba nez à nez avec des tissus, des robes descène, qui devaient appartenir à l'artiste....Toutes d'une qualité impressionantes, certaines plus que d'autres...mais toujours du bon travail...
Il ya vait même, au milieux d'elles, la robe que Solange avait eu pour commandes quelques jours plutôt...Solange aurait put la reconnaitre entre milles, celle si comme toutes ces oeuvres.

Elle délaissa les étoffes quand le jeune homme reprit la parole.

"Pourquoi pas...Mais très peu, je me dois de rester opérationnelle pour retailler la robe"

Voir une femme boire du vin n'était pas forcément rare dans le bas peuple...Mais en présence d'un comme celui ci, ça ne faisait pas forcément bon genre..Tant pis...

Pour se libérer, elle repris la robe qu'elle portait puis la déposa à coté des autres, sur un dossier de chaise, veillant toujours à ce qu'elle ne bouge pas...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand

avatar

Nombre de messages : 45
Age : 28
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Retour à Paris   Mar 3 Juil - 22:01

Armand esquissa un sourire satisfait. Il avait retrouvé son aura de noblesse et d’arrogance, mais ne comptait plus jouer les pompeux, ni faire de l’emphase. Tout cela, il ne le faisait qu’au début. Après, son côté filou reprenait le dessus, et il se montrait toujours beaucoup plus…mystérieux, pour intriguer sa proie, et mieux l’amener dans ses filets.

Il l’observa qui inspectait la pièce. Elle s’arrêta devant l’une des garde-robe de Rose, qui contenait quelques unes de ses robes de scène. Le reste se trouvait dans une autre pièce spécialement crée à cet usage. Là n’étaient que les plus belles créations.

« Vous reconnaissez l’un de vos travaux ? » demanda t-il galamment.

D’une démarche féline, il traversa la chambre pour atteindre un petit meuble en bois d’acajou. Il ouvrit les petites portes, pour découvrir, comme il s’en doutait, une bonne dizaine de vins, ainsi qu’un service à verres. Rose avait toujours été friande de bon vin. IL prit une bouteille, regarda son nom, son année, puis la reposa. Après quelques efforts de recherche, il tomba sur un Chateaubriand datant de 1914. Tien…un rescapé de la guerre, songea t-il avec ironie.

Il ouvrit la bouteille à l’aide du tire-bouchon disposé dans les tiroirs, et sortit deux verres en cristal, dans lesquels il versa le nectar pourpre à la robe sombre.

Se tournant vers Solange, il lui tendit la boisson avec un regard brillant de convoitise, et un appétit grandissant.

« Un Chateaubriand…presque dix ans d’âge. Rose a de bons goûts en matière de vins » déclara t-il en allant s’asseoir sur le lit, tout en la fixant intensément.^^

Il la détailla. Quelque chose n’allait pas, songea t-il en fronçant les sourcils. Puis, il trouva, et s’approcha d’elle.

« Enlevez donc votre veste et votre coiffe, il fait bien assez chaud ici…et puis, il serait dommage de me priver de vos charmes, vous êtes si ravissante «

Sans demander l’avis de la jeune femme, il tira sur le ruban qui mantenait le chapeau sous le menton de la jeune femme, et l’envoya valdinguer sur le lit, comme il l’avait fait pour lui un peu plus tôt.
Ensuite, il approcha les mains de la poitrine de la jeune femme et entreprit de déboutonner sa veste.

« Mettez-vous à l’aise, nous avons du temps devant-nous » fit-il d’une voix rauque.

Il allait la manger toute crue sans sommation si elle continuait à le regarder ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solange
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Métier : Couturière
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Retour à Paris   Mar 3 Juil - 22:40

Solange se détourna un peu vers le jeune homme quand il lui adressa de nouveau la parole...décidément surprise qu'il s'interresse à son oeuvre...

Ele sorti donc une robe violine, composée d'un corset et d'une jupe courte en tulle...Tout en nuance entre le noir et le violet..une oeuvre d'art...La robe avait été portée, Solange arrivait à le voir à la forme qu'avait pris le croset..il s'était faiblement déformé, épousant les courbes généreuses de sa propriétaire.

"Cette robe est celle qui m'a permit de venir ici pour la première fois.."

Elle fit jouer l'étoffe légèrement afin de la montrer au jeune homme puis la remit délicatement là ou elle l'avait prise...Rose semblait prendre soin de ses costumes..et rien que pour ceci Solange l'estimait beaucoup..Peu de femmes se rendaient compte de la valeur de ce qu'elles portaient sur elles...

Elle se retourna quand elle entendit le jeune homem s'approcher, les verres à la main.

"Merci beaucoup...En effet, pour avoir ce genre de breuvage elle doit avoir de bons gouts..Et je dois avouer qu'il n'y a pas qu'en vin qu'elle semble avoir de bons gouts"

En disant celà, elle faisait bien sur référence aux lieux..et insciement à son compagnon..Mais ça elle n'y avait pas vraiment pensé..

Elle vit que le jeune homme la detaillait et, bien qu'un peu genée, se demandait surotut ce qui n'allait pas dans son habillement...Elle n'avait pas encore eu le temps de se tacher avec le vin...
Quand elle comprit ce qu'Armand lui voulait, elle eut un sourire puis comme un leger geste d'excuse..dans son admiration elle avait presque oublié la politesse...

De nouveau les compliments du jeune homme l'embarassait...Ils ne jouaient pas dans la même cours...pourquoi s'entêtait-il à lui faire croire qu'elle était à la hauteur de ses espérences?

Elle n'eut pas le temps de parler ou de réagir que déjà elle se trouvait sans couvre chef et bientot sans veste...elle resta interdite, muette , un peu surprise mais en même temps..c'était tellement prévisible...seulement mainteant elle en avait la certitude...elle allait y passer...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand

avatar

Nombre de messages : 45
Age : 28
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Retour à Paris   Mar 3 Juil - 23:19

[ hrp : Elle n’y échappera pas, mouhahahahah !! ^^]

Armand avait regardé la robe violette sans grand intérêt. Elle était belle certes, mais il avait toujours les yeux rivés sur Solange. Il la verrait bien dedans. Pour voir. Elle serait sûrement tout aussi époustouflante que Rose…même si la jeune couturière n’avait pas les formes aussi développées. Quoique, le violet n’irait peut-être pas à son teint de pêche…il la verrait plutôt porter du noire, ou bien du saumon…oui, cette couleur lui irait sûrement à ravir…

Il sourit une nouvelle fois lorsqu’elle évoqua les goûts de Rose. La danseuse avait certes de bon goûts, quoique un peu trop luxueux pour elle. Mais à force d’offrir ses charmes aux nobles et aux riches qu’elle rencontrait, elle avait fini par s’habituer un peu trop aux richesses du confort. Lorsqu’elle serait passée de mode, Rose devrait s’en retourner à ses modestes origines. Telle était la loi du music hall.

Le visage de Solange vira au rouge lorsqu’il avait commencé à la déshabiller. Elle était si adorable, qu’il l’aurait bien prise en cet instant. ^^ Mais il n’était pas sur qu’elle apprécierait l’instant…il en était même certain.

Il la laissa accomplir le reste, portant son verre à ses lèvres. Très bon cru, songea t-il. Parfait pour une soirée comme celle-là.

Une fois qu’elle fut débarrassée de sa veste, il eut le loisir de mieux observer ce corps qu’il prisait tant depuis leur rencontre, et ne fut pas déçu. Prometteur. Très prometteur.

« Vous n’avez jamais porté vos créations ? Au moins, juste par curiosité ? » demanda t-il.

Armand était très proche de la jeune femme, il pouvait presque sentir sa respiration irrégulière et saccadée. Il pariait que son petit cœur pur s’emballait, qu’il battait la chamade. C’était si prévisible, et toujours aussi touchant, si bien sur, il avait été un autre homme ... Mais voilà, des cœurs battant, il en avait connu, et celui-ci n’échappait pas à la règle.

Une mèche tombait devant le visage de Solange. Profitant de l’occasion, Armand y enroula son doigts d’une façon très sensuelles, puis il replaça les cheveux derrière l’oreille de la jeune femme. Ses yeux descendirent sur la bouche parfaitement dessinée de la couturière, il approcha son visage, et l’embrassa.

Processus de la phase trois activé. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solange
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Métier : Couturière
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Retour à Paris   Mer 4 Juil - 0:01

[ Hrp: Bizarrement ça ne m'étonne pas vraiment...v_v]

Solange finit de quitter la veste seule, se ressaissiant tout de même...Les mêmes idées se battaient dans son crane depuis maintenant pas loin d'une heure, elle n'en avait plus besoin..Ele était maintenant grande, elle savait se controler...Tout àa pour dire que peu à peu elle reprenait sa couleur noramle et maitrisait les legers tremblements de se mains...

D'ailleur, pour occupper ses mains, après avoir posé la veste, elle but une ogrée du bon vin...Une façon comme une autre de se détendre...

Elle daigna donc se tourner de nouveau vers Armand quand il reprit la parole, ayant repris contenance.

"J'ai parfois essayé..les robes de moins belle qualité, pour faire des reoucpes, quand la cliente était à peu près de mong abarit...Mais pas avec cette qualité là...Les tailles sont trop précises, si je les mettais, je les deformerais forcément un peu..Et ces dames là exigent d'être les seules, ou du moins les premières, a porter leurs habits.."

Et voilà qu'il s'approchait de nouveau...Mais cette fois ci elle était prête, et elle était tout de même plus assurée...même si c'était pas encore la grande assurance, elle se sentait déjà un peu plus à l'aise...

Elle sentit la meche tomber et releva la main pour la replacer...Mais le jeune homem fut le plus rapide et c'est l amain de celui ci qu'elle effleura au lieu de sa chevelure...Se concentrant pour ne pas s'ebaler, elle retira vite sa main et revint la poster sur son coté.

Elle frissona au contact des lèvres d'Armand sur les siennes...c'était quand même gênant...il ne devait rien y avoir entre eux...mais pourtant..elle amait ce contact, elel ne pouvait pas le nier...Pas spécialement d elui mais..depuis combien de temps c'était elle acharnée sur son travail, en oubliant le splaisirs de la vie?
A cet instant elle eut comme une sensation de manque, de souvenirs qu'elle aurait du avoir, de bouches qu'elle aurait du connaitre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand

avatar

Nombre de messages : 45
Age : 28
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Retour à Paris   Mer 4 Juil - 13:46

[hrp : je crois que je ne vais pas tarder à censurer ! lol ]

Sa bouche avait un irrésistible goût sucré. Il fit durer l’étreinte, profitant de sa chaleur irrésistible et de son parfum discret mais enivrant. Il sentait bien le trouble de Solange, ce plaisir coupable, si contraire à son éducation de jeune fille, aux dogmes religieux, et surtout, si contraire aux mœurs. Luttait-elle, la petite couturière ? Sans nul doute, mais elle en avait tellement envie…elle voulait plus, ce qu’il allait lui donner avec grand plaisir.

Lorsqu’il retira ses lèvre de celles de la jeune femme, passa la main derrière sa tête blonde, et retira l’épingle qui tenait sa coiffure en en place. Ses cheveux cascadèrent dans son dos, au plus grand plaisir d’Armand.

« C’est mieux ainsi », murmura t-il, satisfait.

Puis il l’embrassa de nouveau, de façon plus sauvage et moins douce, car la passion le tenaillait, et le désir montait en lui ^^

Il se retira légèrement, et but une nouvelle gorgée de vin, puis, il commença à défaire les premiers boutons du corsage de Solange.

« Laissez-vous faire, mon Ange, vous ne regretterez-pas, je vous le promet » fit-il d’une voix douce et aimante.

Ca, il en était moins sur, mais il fallait bien la rassurer. Il la fit se lever, ne la perdant pas du regard pour mieux l’hypnotiser en endormir sa garde, puis la conduisit vers le lit, ou, il la porta et la déposa tendrement, se glissant à se côté tout en l’enveloppant pour mieux la dominer. Elle serait sienne.

Armand l’embrasse de nouveau, continuant à déboutonner son haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solange
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Métier : Couturière
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Retour à Paris   Mer 4 Juil - 17:28

[Hrp: Tssss....^^]

Solange se laissait faire au contact du jeune homme...Elle aurait du le repousser, se refuser, elle le savait..et pourtant il y avait quelque chose en elle qui l'empechait de lutter..Cette envie qui dormait en elle depuis des mois, des années...tout ce qu'elle avait du et su oublier au profit de son travail...alors, à coup de volonté, ou justement de manque de volonté, pour une fois, elle se laissait aller, et envoyait valdinguer les beaux principes comme il avait envoyé valdinguer son chapeau quelques minutes plus tôt...
Elle frissonna légèrement quand elle sentit sa main dans ses cheveux...elle sentit les cheveux s'étaler sur ses épaules avec une impression étrange...elle ne se connaissait pas décoiffée..les seules fois où ses cheveux étaient de la sorte c'était le matin avant qu'elle ne les attache, ou bien le soir, juste avant de se coucher...Alors que ça soit mieux ainsi...elle n'en avait strictement aucune idée..et se contenta de sourire...après tout, si celà lui allait...

Elle se laissa de nouveau embrasser...cédant sous la passion du jeune homme, s'accomandant de la violence qu'il lui apportait...De nouveau maitresse de ses nerfs, sa peau avait repris la bonne teinte, ses mains ne tremblaient plus...Il n'y avait plus lieu de lutter...

Profitant qu'il se dégage, elle déposa son propre verre de vin, il aurait été trop bête de le faire tomber...Surtout vu ce à quoi il avait déjà survecu...

Elle tiqua légèrement quand le jeune noble la surnoma "mon ange"..Il venait d'appeler Rose de cette manière quelques instants plutôt...Ca n'étais pas extrémement gênant du point du fait que ça avait plutot l'air d'une habitude...Et puis elle ne se sentait pas trop de le critiquer...mais quand même...

Cependant, elle obeit a ses injonctions et se laissa compltement faire, poupée de chiffon dans les mains d'un expert....Aussi elle attérit sur le lit avec légèreté , sans quitter son compagnon des yeux, se perdant dans son regard captivant...

Se laissait faire oui, mais prendre les devants, jamais..Solange restait donc perdue dasn cette semi conscience, cette envie interdite, cette passion folle, succombant chaque fois un peu plus au contact du jeune homme, faiblissant sous ses baisers..et se laissant peu à peu dénuder...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand

avatar

Nombre de messages : 45
Age : 28
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Retour à Paris   Mer 4 Juil - 17:54

[ hrp : il les appelles toutes « mon ange » ^^…quel salaud !! Attention, c’est LA scène, que j’ai allégée et censurée ^^]

Elle ne portait à présent que sa fine chemisette transparent qui laissait aisément voir ses charmes. Plus de robe, plus de bas de soie…juste sa chemisette, dernier rempart de la croisade d’Armand. Cela avait été plus facile qu’il l’avait pensé, et elle n’avait pas eu besoin de boire bien beaucoup pour céder à ses avances. Elle se montrait avide, mais réservée… désireuse d’apprendre la Solange ? Après cette nuit, elle aurait tout le temps, d’apprendre, les hommes raffolaient des femmes à peines déflorées qui gardaient encore leur innocence virginale…

Il descendit ses lèvres pour embrasser son cou ou il déposa un papillonnement de baiser sensuels et osés, puis descendit encore jusqu’à sa poitrine ou il [hrp : Censuré !! Evil or Very Mad ].
Armand l’explorait, parcourait son cours comme l’on explore un temple, la touchait à bien des endroit qui la faisait se cambrer et en demander plus encore.

Il sentait qu’elle prenait goût à ce plaisir qu’elle jugeait coupable, elle avait peur d’aimer cet art, peur de se lâcher complètement. Sa maladresse était touchante, et tellement typique des premières fois. Mais il n’était que l’initiateur, pas le professeur. Il ne comptait pas s’attarder sur cette petite couturière. La fidélité ne lui convenait pas, et ne lui conviendrait jamais. Il était volage, il ne faisait que goûter le pollen et repartir vers d’autres fleurs.

Armand sentit qu’elle était prête à le recevoir. Il déposa un ultime baiser sur sa bouche, et se glissa entre ses jambes et [hrp : censuré !! Evil or Very Mad ]

Il ne lui sembla pas qu’elle eut mal, peut-être un bref instant, mais le plaisir l’emporta sur le reste, et elle se mit à haleter, et à suivre le rythme d’Armand, cambrant son dos, voulant toujours plus.

Puis ce fut l’explosion, ils partirent dans un autre monde durant quelques secondes, partageant l’instant de bonheur et de joie.

Chose faite, il resta un moment en elle, la berça en lui caressant les cheveux tout en l’embrassant sur le visage, puis il roula sur le côté, épuisé et satisfait.

A présent, il avait envie d’un cigare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solange
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Métier : Couturière
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Retour à Paris   Mer 4 Juil - 23:50

[Hrp: heureuse de te l'entendre dire ^^]

Solange fut bien vite dévétue...juste assez vite pour elle...bien trop vite pour ses moeurs et son éducations qui la taraudaient...Mais tant pis, les bonnes valeurs durement acquisent venaient de ceder sous la passion...Comme Solange liait sous le poids rassurant d'Armand...

Tellement proche et pourtant trop éloignée, elle frissonnait de chaque carresse, rendait chaque baiser, s'envirer du moindre contact...profitait de chaque instant avec bonheur et plaisir...Presque inconsciente, uniquement centrée sur ses sensations tacticles, sur ce qu'elle ressentait...victime attendant impatiemement sa petite mise à mort, elle n'osait cependant tenter la moindre approche de son coté...laissant faire le jeune homme qui si prenait si bien...

Lorsqu'elle comprit et surtout sentit que la mise à mort venait de prendre son terme, ele eut un utlime instant de panique, un dernier rappel de la coutume..Trop tard surement, en tout cas trop tard pour que la jeune fille réagisse..sentant déjà son bourreau entrer en action....

Un tressaillement de douleur, un premier, un seul, un dernier à la fois...le signe d'une première, d'une nouveauté, d'un changement...une douleur courte et vive, qui ne dura que le temps d'un souffle...peut-être son relachement particulier, peut etre l'expertise de son partenaire...aucune idée mais le résultat était là...et le plaisir avec lui...

Plus maitresses de son coprs, se laissant aller aux pulsions qui l'habitaient depuis tant d'année, elle succombait au plaisir grandissant qui finit par un feu d'artifice de sensation, une explosion de nouvelles saveurs...


Partageant ce court instant avec Armand,un nouveau sourire se dessinna sur son visage angélique qui venait de perdre un peu de sa naiveté...Ravie et fatiguée, elle se laissait faire dasn les bras du jeune homme...comme un enfant exténuait, elel se laissait aller dans les bras de celui qui venait de lui faire découvrir la vie, comme on dit chez elle...


proftant des dernier sbaisers, de la dernière etreinte, solange se laissait aller, passant peu à peu des bras d'Armand à ceux de Morphée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand

avatar

Nombre de messages : 45
Age : 28
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Retour à Paris   Jeu 5 Juil - 0:16

Armand l’avait découverte, Armand l’avait explorée, Armand l’avait comblée... Armand allait se casser.

Il profita cependant d’un moment, lovée contre elle, la regardant dormir à point fermé. Elle était si belle. Puis, elle était femme désormais. Femme, et perdue. Plus aucun homme correct ne voudrait d’elle. Ce n’était pas les remords qui le rongeait, ça non. Ca valait ce coup. Il était juste curieux de voir le futur de cette jolie couturière. Comment elle finirait. En tout cas, si elle lui faisait un gosse, il ne s’en occuperait pas. Un suffisait amplement, et pour le peu qu’il voyait son fils Louis…il n’avait pas envie de s’encombrer de rejetons. Le jeune homme devait bien avoir quelques bâtards par-ci par-là, mais une bonne somme d’argent arrivait généralement à le laisser en paix.

Lentement, comme ce matin-là, il sortit du lit, prenant garde à ne pas éveiller Solange. Il termina son verre de vin d’une traite avant de se rhabiller en hâte, mais toujours silencieusement.

Jetant un dernier regard sur cette femme qui lui avait donné tant de plaisir, il sortit de la chambre et commença à descendre les escaliers, faisant le chemin inverse, mais seul, cette fois-ci.

Dans le hall, Rose le repéra, et se dirigea vers lui.

« J’espère que tu ne me l’as pas laissée en larme, j’ai autre chose à faire que de consoler tes restes » déclara t-elle tout de go, sans cérémonie

« Elle dort, pour l’instant » répondit-il en boutonnant sa chemise avec nonchalance.

« Oh, je vois…tu l’as épuisée…alors, c’était bien ? »

« Pas aussi bien qu’avec toi, mon ange, mais pas loin…la petite est douée, tu devrais lui donner une place au Moulin, elle ferait des ravages… »
Rose soupira, excédée.

« Tu me dis-ça a chaque fois que tu en ramènes une ici, résultat, les trois quart de mes danseuses ont couché avec toi et se crêpent le chignon pour savoir qui est ta favorite…tu es un sacré fouteur de pagaille, Armand, tu le sais, ça ?

« cela veut dire qu’il me reste un quart », fit-il, songeur.

« Tu n’es qu’un salaud, voilà ce que tu es..bon, je suppose que je vais devoir monter pour la consoler... », explosa t-elle.

Il la regarda avec un faux air suppliant, et se rapprocha d’elle pour l’embrasser goulûment tout en lui palpant ses fesses bien rebondies et moulée dans la même robes verte de tout à l’heure.

« Prend la couturière avec toi…elle apprend vite, je peux te le garantir… » déclara t-il avec un sourire.

Sans laisser à Rose le temps de répondre, il s’écarta d’elle et marcha vers la sortie, la saluant d’un geste de bras sans même prendre le temps de se retourner. Puis, il se trouva dehors. Mmmm, qu’allait-il bien pouvoir faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour à Paris   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour à Paris
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Affaire de vente de passeports/visas a l'Ambassade de Paris
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris des Années Folles :: Paris populaire :: Moulin Rouge-
Sauter vers: